Sport

AS Golf
 : Sylvain Chenu et Hélène Bouyssou champions du club 2018

 A l’issue de deux jours de compétition, Sylvain Chenu et Hélène Bouyssou sont devenus ce week-end champions du club 2018. Ils succèdent à Théo Ducrotverdun et Naïla Boireau, victorieux en 2017.

Sylvain Chenu a déjoué les pronostics en battant en finale du championnat du club 2018 Thomas Dorier. L’ancien capitaine de l’équipe 1 messieurs s’est en effet imposé dimanche face au 718e joueur amateur mondial au classement du World Amateur Golf Ranking sur le score de 2 up, après un match play de haut niveau.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Thomas Dorier, puisque la veille l’infortuné finaliste avait rendu une carte de 62 avec la bagatelle de 11 birdies lors des quarts de finale disputés en stroke play. Mais en finale il est tombé sur un joueur déjà titré à cinq reprises (2004, 2007, 2009, 2012, 2013) et qui contre toute attente a ajouté une sixième couronne à son imposant palmarès.


Cette saison le championnat du club 2018, ouvert seulement aux 1re séries, c’est-à-dire aux joueurs ayant un index de 15,4 maximum, a rassemblé huit participants. Et dans le stroke play du samedi matin il n’y a eu aucune surprise, les quatre joueurs ayant le meilleur index se qualifiant pour les demi-finales du samedi après-midi, à savoir Thomas Dorier avec un score de 62, Sylvain Chenu qui a fini dans le par, Thomas Louvrière qui a terminé 2 au dessus du par et enfin Léo Quichante qui a achevé le parcours 8 au dessus du par.

Le samedi après-midi, en demi-finale les deux espoirs du club se sont inclinés en match play contre des adversaires plus habitués à ce genre d’épreuve, Léo Quichante face à Thomas Dorier et Thomas Louvrière face à Sylvain Chenu.


Chez les dames, seules quatre joueuses étaient en lice. La tenante du titre Naïla Boireau a été éliminée dès les demi-finales par Hélène Bouyssou, tandis que Martine Dubreuil prenait le meilleur sur Cécile Deguin. En finale Hélène Bouyssou a créé une petite surprise en battant 1 up Martine Dubreuil, mieux classée à l’index. La compétition était également réservée aux 1re séries, c’est-à-dire aux golfeuses ayant un index de 18,4 maximum.


Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche