Chalon sur Saône

Cérémonie de passation de Commandement à la CRS 43 (2) : Sébastien Pelletier nommé citoyen d’honneur de la ville de Chalon-sur-Saône

Extraits du discours du départ du commandant Sébastien PELLETIER et du Maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret !

Vendredi, à 11 heures 30, dans l’enceinte de la CRS 43, 39 Rue d’Uxelles à Chalon-sur-Saône se déroulait la cérémonie de passation de commandement entre  le Commandant Sébastien Pelletier quittant le commandement de la C.R.S. N° 43 et le Commandant Gilbert Siniscalco qui en prenait la direction.

Pour cette cérémonie de nombreuses personnalités étaient présentes (voir article de passation de commandement). Info-chalon vous propose quelques extraits du discours de départ du commandant Sébastien Pelletier:  « Je tenais d’abord à féliciter ceux qui ont été décorés - ceux qui ont été décorés sur les rangs - ceux que malheureusement nous n’avons pas pu décorer l’année dernière car il n’y a pas eu de cérémonie l’an dernier. C’est avec un sentiment contrasté d’une certaine nostalgie, doublé d’un plaisir non dissimulé que je viens vers vous, pour vous livrer ces quelques propos en guise d’au revoir ;  puisque depuis le 1er juillet de cette année, c’est en Alsace  que  j’ai déposé mes valises […] Tout d’abord Gilbert, l’occasion m’est donnée de te remercier pour tes propos. Je suis très content que la CRS 43 revienne à un officier de valeur, de surcroit originaire de la région. Je sais que la compagnie poursuivra sa route sans rupture forte des expériences acquises sous nos commandements respectifs et ceux de nos anciens dont quelques uns sont présents ici. Ces 8 années passées à la tête de la CRS 43 ont été riches d’expériences et ont nécessité une énergie partagée avec tous pour s’adapter aux nouveaux enjeux sociétaux dans un contexte de baisse d’effectifs et un emploi d’une intensité inégalée […] Je rappellerais néanmoins que depuis 2010, la CRS 43 était engagée sur tout le territoire et a du réaliser  des missions aussi variées que sensibles : Les manifestants des bonnets rouges à Quimper (2013), l’anniversaire du débarquement en Normandie (2014), les attentats de janvier et novembre (2015) durant lesquels l’unité a fait l’objet d’un rappel immédiat pour renforcer dans l’urgence le dispositif parisien, les conflits sociaux liés à la loi travail (2016), les missions de lutte contre l’immigration clandestine à Calais ensuite à Menton et à Dunkerque où la CRS 43 s’est toujours distinguée par son professionnalisme et sa disponibilité pour accomplir les objectifs… […] En interne, ces huit années ont été riches de changements au sein même de l’unité : L’apport de personnel féminin parmi les gradés et gardiens de la paix  a représenté un challenge pour tout le monde, de même que le non renouvellement d’effectifs à l’arrivée régulière de stagiaires… A titre personnel, je me rappellerais les souvenirs douloureux de la perte de fonctionnaires qui ont marqué mon commandement […] Aussi je tiens à remercier les équipes de commandements et de fonctionnaires des effectifs SCS qui ont souvent été des collaborateurs éclairés  sur lesquels j’ai pu souvent m’appuyer  pour faire progresser l’unité. J’adresse également un remerciement collectif  aux majors, brigadiers chefs, brigadiers, gardiens de la paix, personnels administratifs et techniques pour leur engagement fort au service  de l’institution et au service de la nation. Chacun  à son niveau et dans ces fonctions apportent son écho à la constance de la CRS 43[…] A titre personnel, je quitte donc ma ville natale pour voler vers une destination plus septentrionale. Je tiens à profiter de cette parole qui m’est donnée pour remercier toutes les personnes qui sont présentes ici et qui m’ont permises que ce soit dans mes fonctions administratives ou mes activités plus personnelles de m’épanouir dans la ville de Chalon-sur-Saône. J’ai toujours eu au cours de mon commandement des interlocuteurs à l’écoute de nos difficultés, prenant des nouvelles quand nous étions en intervention, essayant de faire avancer nos dossiers immobiliers et attentifs à la santé de nos fonctionnaires lorsque nous déplorions des blessés[…] Si j’ai un regret à exprimer lors de ce discours, c’est de n’avoir pu honorer le pacte que j’avais secrètement passé avec cette compagnie, à savoir, rendre le bâtiment en meilleur état que je ne l’avais trouvé[...] Je pars mais néanmoins en gardant le cœur à Chalon-sur-Saône et vous me verrez toujours régulièrement à Chalon avec mon appareil photographique autour du cou. Merci à vous tous, bon vent à la CRS 43 et vive les C.R.S ! ».

Après de nombreux propos élogieux, Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône terminait son allocution en ces termes : « Nous ne souhaitions pas vous laisser partir sans vous témoigner un hommage mais en même temps la manifestation de l’amitié que nous avons pour vous. C’est pourquoi j’ai un grand plaisir mon Commandant, après l’avoir fait pour la C.R.S 43, de vous faire citoyen d’honneur de la ville de Chalon-sur-Saône ».

Le photoreportage info-chalon.com                 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche