Chalon sur Saône

Des motards partiront en croisade dimanche à Chalon contre le crabe masculin et les défectuosités cérébrales

Face à ce qui porte gravement atteinte à leur intégrité, tant physique que psychique, il est des hommes qui ne sont pas en reste pour tenter de faire avancer le Schmilblic. Ce dimanche 30 septembre dans le Monde entier 80.000 motards de tout acabit sillonneront les routes pour sensibiliser le grand public au cancer de la prostate et à la déficience mentale, ainsi que pour lever des fonds via The Distinguished Gentleman’s Ride, au profit de la Movember Foundation. A Chalon-sur-Saône on se mobilisera également, ce pour la seconde année consécutive.

Moto et distinction feront bon ménage

Parrainée au plus haut niveau par Triumph et Zénith, l’événement roulera utile en cette prochaine journée dominicale, alliant aspect festif et altruisme en n’omettant pas le côté Bcbg, puisque les intervenants se meuvent en la circonstance sur leur deux-roues en costard-cravate ou nœud pap’ ! S’agissant de la cité de Niépce, Michel Nagel, motocycliste depuis quarante ans et qui a commencé de cultiver une passion dévorante pour Harley il y a de cela quinze ans, est l’un des protagonistes d’une balade doublée d’une parade qui débutera vers 9h30 devant la concession Triumph à Sevrey (le sponsor chalonnais), avant d’emprunter la RCEA et d’en sortir à la hauteur de Moroges, direction la Côte chalonnaise et –entre autres- un arrêt revigorant chez un viticulteur de Givry, puis d’achever le périple par un retour à Chalon et ses rues principales, avec le repos pour les machines et les conducteurs sur le coup de 11h, place de l’Hôtel de ville. Une occasion de tailler une bavette avec qui s’avère ouvert d’esprit. En 2017 ils furent quatre mousquetaires à se lancer dans l’aventure de la masculinité combattante et vrombissante, ce jeudi 27 septembre 2018 vingt-et-une personnes avaient d’ores et déjà souscrit à l’entreprise philanthropique, sachant qu’il est encore possible d’en faire partie à condition de se rendre sur le site de The Distinguished Gentleman’s Ride (aucune restriction vis-à-vis de l’âge ou de la nature de son fidèle destrier). L’idée-force réside dans le fait de fédérer des personnes derrière cette action et de faire adhérer au projet, en  sortant du stérile quant-à-soi.

 

Une histoire d’amour solide comme le roc entre Harley-Davidson et lui

Michel Nagel est possédé par le démon de la mécanique, appréciant au plus haut point d’élaborer des modèles dont il a le secret. Dans sa collection, trône ainsi un chopper old school (voir photo), exhibé dans différents pays. Il s’empresse par ailleurs de balayer d’un revers de la main certains clichés : »Les hommes ne sont pas que des bourrus, ils s’inquiètent de leur santé.» Que représente à ses yeux la moto ? «Il y a deux choses. C’est un moyen d’évasion. Au guidon je suis dedans et ça me permet de faire le vide. Et puis il y a la mécanique, les transformations à apporter. » Harley, c’est à part. « Je suis passionné par ce moteur de légende, et tout ce qui tourne autour : le bruit, le look, les manifestations… » Alors, si vos pas vous menaient ce dimanche matin en direction de la mairie chalonnaise notamment, vous ne feriez sans doute pas  une mauvaise pioche…

                                                                                            Michel Poiriault

                                                                                            poiriault.michel@wanadoo.fr         

                                                                                       

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche