Chalon sur Saône

A moto et en goguette avec la santé masculine comme cheval de bataille

Joindre l’utile à l’agréable, ne s’agit-il point là d’un noble dessein ? Toujours est-il que des motards « vaccinés à l’altérité » ont pris fait et cause dans le Chalonnais en ce dimanche 30 septembre pour la Distinguished Gentleman’s Ride, un regroupement mondial ayant pour motivation suprême la mise en lumière des âpres combats à mener contre le cancer de la prostate et la déficience mentale.

Près de quatre fois plus en 2018, de bon augure pour la suite

 

Ils étaient quinze très précisément (dont quatre dames, des conjointes en phase avec la pratique émancipatrice des gros cubes, et solidaires des turpitudes masculines), venus de Chalon, Dijon, Tournus, etc.,  à s’élancer de la concession Triumph située à Sevrey (l’un des sponsors de la manifestation à l’échelon supérieur), pour, ce dimanche matin, prendre la poudre d’escampette et se baguenauder sur leur puissante cylindrée à travers une partie de l’attirante Côte chalonnaise. Au guidon de leur Triumph, Harley, Indian, ou Yamaha, ils ont ainsi englouti cinquante bornes de petites routes par, entre autres, Givry, Jambles, Saint-Jean-de-Vaux, Mellecey, avant de se remettre de leurs émotions à la terrasse d’une brasserie de la place de l’Hôtel de ville chalonnais.

« Ca permet de retrouver les copains, toutes les occasions sont bonnes pour faire de la moto », a déclaré de manière péremptoire Thierry Boyer, le patron de la concession Triumph de Sevrey, lequel était notamment flanqué de Julien Terville, son responsable commercial. Une déclaration qui allait dans le sens de celle de Michel Nagel, l’une des chevilles ouvrières du rendez-vous : »C’est le principe de fédérer les gens autour de la moto et de sujets aussi sensibles que le cancer de la prostate et des problèmes d’ordre mental. » A chacun de concrétiser le cas échéant cette présence de soi par un don à The Movember Foundation, pièce maîtresse quant à la capitalisation des fonds éventuels recueillis, placés sous le signe du volontariat. Avec quatre pionniers en 2018, quinze intervenants un an après, l’augmentation s’avère significative. Pour  Michel Nagel cela ne fait aucun doute, « la 3ème édition au plan local sera plus élaborée. » Nous en prenons acte.

                                                                                           Michel Poiriault

                                                                                           poiriault.michel@wanadoo.fr 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche