Chalon sur Saône

Le cinéma à Chalon (6) - Le Pathé Palace : histoire d’un cinéma à histoires

Info-chalon.com vous propose de revenir sur l'histoire du cinéma à Chalon sur Saône alors que le 17 novembre au matin, le très attendu multiplexe ouvrira ses portes.

Etrange histoire que celle du Pathé Palace qui fut en son temps la plus belle et la plus grande salle que Chalon ait jamais connue avec ses 1400 places.

Sa naissance se fit dans l’agitation, sa fermeture et sa mort par expulsion.

Le « Pathé » c’est bien sûr l’ancienne halle, place de l’Obélisque. En 1912 le Comité des Fêtes qui a obtenu la concession de la partie disponible de la halle aux grains décide de louer la salle à M. Grosmangin représentant départemental de Pathé frères pour y ouvrir un cinéma. Le règlement précisait que M. Grosmangin ne disposait de la salle que 3 jours par semaine, les 4 autres étant libres.

Mais, avant même l’ouverture, le syndicat des débitants de boisson de Chalon protestait auprès du maire Jean Richard estimant que le prix de location était insuffisant et « que la concurrence ne devait pas venir d’un bâtiment municipal utilisé par un privé ».

Cette querelle de concurrence finissait devant la justice qui déboutait le syndicat des débitants de boissons  et le 23 mai 1913 la salle était inaugurée en grande pompe avec le cinéma comme clou de la manifestation.

« Les invités ne reconnaissent plus la vieille halle sombre, sordide et revêche éclatant à présent de propreté, de luxe et de blancheur électrique » écrivait la presse.

Pendant les 10 années de bail, le Pathé Palace vivait sa vie normalement en dépit de quelques petites éclipses dues à la guerre. Et en 1922 le bail était reconduit pour 5 ans. A son expiration l’exploitant M. Haimant réclama le bénéfice de la loi sur la propriété commerciale pour continuer à occuper les lieux. 

En novembre 1928 la justice lui donna raison, mais on continua à exiger son expulsion, puis il obtint une indemnité d’évacuation de 300.000 francs en 1930. La ville la versa à la caisse des dépôts et consignations mais réclama le paiement du loyer de la salle et obtint un délai pour l’expulsion de la salle.

Né sur fond de contestation, le Pathé Palace qui aurait pu être le fleuron du cinéma chalonnais quittait la scène au bout de 15 ans et demi le plus tristement du monde, par expulsion pure et simple  par huissier le 14 novembre 1930 de tout le matériel. Jusqu’en 1933 la ville examinera plusieurs candidatures de reprise et de relance d’une salle de cinéma mais elle abandonna.

Quant à la halle… depuis un triste jour de 1970 elle n’est même plus là pour rappeler l’histoire.

J.L. Cottier

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche