Chalon sur Saône

COMMERCES A CHALON - Les pistes évoquées pour reprendre la main !

Quatre axes d'interventions prioritaires ont été présentés aux commerçants ce lundi soir. Petit retour explicatif pour info-chalon.com

Action sur l'immobilier commercial, remettre le client au coeur du fonctionnement marchand, utiliser l'espace public pour renforcer l'attractivité commerciale et une gouvernance favorable aux dynamiques collectives. Voilà sommairement, les quatre axes présentés par le cabinet d'audit mandaté par la ville de Chalon sur Saône pour transformer le commerce de centre ville. 

Droit de préemption, micro-foncière locale, baux dérogatoires

C'est sans doute l'un des premiers axes d'intervention qui mérite le plus d'attention de la part de la collectivité locale, même si Gilles Platret a livré le fait, en présence de Sébastien Martin, que la compétence commerces pourrait revenir dans le giron du Grand Chalon d'ici quelques mois. Une annonce inattendue qui ferait que toute la gestion du dossier commerce prendrait sous peu une dimension communautaire. 

En attendant, les actions sur l'immobilier commercial ont été une nouvelle fois évoquées, comme régulièrement depuis plusieurs années, y compris à l'occasion de la réunion sur les commerces organisées par le député Gauvain à Châtenoy le Royal il y a quelques mois. Concrètement, il s'agirait de trouver les pistes légales et administratives afin de lutter contre la vacance des fonds de commerce en instaurant le droit de préemption, permettant du même coup d'anticiper les mutations immobilières et commerciales. Autre piste, il s'agirait de créer un incubateur commercial, un outil permettant de faciliter l'installation de porteurs de projets et d'accompagner l'installation de projets innovants. Une micro-foncière locale est également l'une des pistes évoquées dans le cadre de l'étude ou encore la mise en place de baux dérogatoires.

Trouver des enseignes et des concepts à forte valeur ajoutée 

s'appuyer sur les nouvelles tendances de consommation, renouveler l'offre commerciale, faciliter le shopping de centre ville, fidéliser la clientèle, offrir des solutions aux commerçants, diversifier la clientèle, animer le centre ville en dehors des plages horaires classiques, mieux capter la clientèle familiale, moderniser le stationnement... sont autant de points qui ont été évoqués.

Utiliser l'espace public pour renforcer l'attractivité commerciale

Déploiement d'un mobilier urbain orienté client, mieux matérialiser, pacifier et animer les cheminements piétons, rendre les circuits marchands plus lisibles pour toutes les clientèles selon leur profil, renforcer la convivialité... des actions qui vont dans la droite ligne des opérations en cours ou déjà menées depuis de nombreuses années déjà, à l'image de l'ensemble des travaux réalisés dans le secteur piétonnier depuis bientôt dix ans. 

L'éternelle question des unions commerciales

Chalon sur Saône a une spécificité historique, quasi unique en Saône et Loire, c'est bien de ne pas avoir d'union commerciale unique. Toutes les villes de Saône et Loire disposent d'une union commerciale, qui se veut comme un outil fédérateur, un acteur unique pour la collectivité. Du coup, la question a été une nouvelle fois posée sur la table, avec l'idée de mettre en place une charte du commerçant chalonnais, la mutualisation de certaines démarches et de piloter les politiques de redynamisation. 

Paradoxe absolu, les termes H&M, FNAC, Multiplexe ou Place de Gaulle totalement oubliés par les commerçants

Etrangement, on aurait pu s'attendre à voir les questions posées autour de l'aménagement Place de Gaulle, de l'ouverture du multiplexe, du retour du dossier du H&M et de la FNAC, mais finalement aucune personne dans l'assistance n'a posé la question. Gilles Platret a évoqué ici ou là, les dossiers, sans que finalement aucune des personnes présentes dans la salle ne rebondisse sur les dossiers alors même qu'avec l'ouverture de la zone du multiplexe, la zone sud risque en toute logique de renforcer son pôle d'attractivité conformément à l'audit dévoilé. 

Lumière de noël, Place de Beaune ... 

Le maire a annoncé aux commerçants la mise en place de la gratuité de stationnements à l'occasion des fêtes de fin d'année, des petits travaux de voirie Place de Beaune en attendant les grands travaux qui se veulent globaux entre la Place de Gaulle et la Place de Beaune, la réflexion autour d'une garderie pour enfants ou d'un dispositif permettant de récupérer des achats à horaires atypiques. Côté féérie de Noël, des commerçants ont demandé d'anticiper le 8 décembre, une proposition sur laquelle Gilles Platret entendait se pencher sans venir mettre en périls les événements organisés pour l'occasion. 

Laurent Guillaumé

lire l'article d'info-chalon.com sur l'audit réalisé  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche