Chalon sur Saône

Michel Coulon s'en est allé le jour de l'inauguration de la maison de quartier de la Paix

C'était ce mercredi…

L’inauguration de la Maison de quartier de la Paix avait lieu mercredi et un nombreux public y assistait. De nombreuses animations se sont déroulées durant toute la journée. Le Maire de Chalon a coupé le ruban en fin de journée en présence de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, Elisabeth Vitton adjointe au Maire en charge de la Famille et de la Jeunesse, John Guigue adjoint au Maire en charge de la Vie des quartiers et de nombreux élus.

Ce fut une belle fête, mais aussi un grand moment d’émotion car l’on avait appris le jour même le décès de Michel Coulon, le président de l’association de la maison de quartier de la Paix. Émotion quand le Maire de Chalon pris la parole :

« Ce soir c’est difficile, c’est difficile parce que c’est dans cette salle en réalité que cette soirée a commencé. C’était le 8 décembre 2013. Nous avions organisé ce soir-là une réunion. Michel Coulon avait posé cette question « Si vous êtes élus prenez-vous l’engagement de rouvrir cette maison de quartier ? (fermée depuis 2010), en tant que maison de quartier. J’avais pris l’engagement de rouvrir cet équipement. Quand on a eu fixé la date de l’inauguration et de la réouverture, il m’a dit « Je ne tiendrais pas forcément jusque-là. Il a tenu, il est mort à 1h30 du matin, le jour de l’inauguration. Il a tenu comme un soldat qui ne quitte pas son poste. Je pense que çà l’a aidé à tenir encore un peu plus. Parce qu’il était têtu et il avait de la suite dans les idées. Il part quelques heures avant que nous nous retrouvions dans ce lieu pour l’inauguration. C’est un sacré symbole. Dans cette résistance qu’il a eu jusqu’au dernier moment, il y a quelque chose du symbole qu’il faut que nous retenions. Il est présent au milieu de nous ce soir. Il a fini sa vie au moment où son dernier rêve s’accompli, et on l’accompli ensemble pour lui. Ce rêve on va le faire vivre maintenant. Le devoir que nous avons c’est que cet équipement réponde à sa destination. Il reste entièrement mis à la disposition des associations, pour les événements, pour les rendez-vous réguliers, il le restera pour ces samedis ou ces dimanches. Il le restera aussi pour les jeunes. Nous avons les ingrédients nécessaires avec ce rapprochement de la maison de quartier et du pôle jeunesse. Il y avait un enjeu énorme pour Michel Coulon, c’était de briser la solitude. Briser la solitude qui est la maladie du monde moderne. La solitude est presque majoritaire à Chalon. S’il n’y a pas le réseau associatif, si il n’y a pas les maisons de quartiers dans leur rôle social, si il n’y a pas toutes les initiatives qui sont prises, les personnes sont claque murer dans leur solitude. Juste avant de venir, j’ai demandé l’autorisation à la fille de Michel, je leur ai dit que je souhaitais et proposé la chose suivante qui sera donc mis en œuvre très prochainement, nous allons donner le nom de Michel à cette grande salle de la maison de quartier. Cette salle, ce sera la salle Michel Coulon. Michel nous allons te rendre cet hommage. C’est la figure emblématique du bénévolat. Nous sommes héritiers de tout ce qu’il a fait pour les habitants de ce quartier. Les membres de l’association ont l’obligation de continuer le combat. Nous allons pour lui continuer ce combat, pour les habitants, parce que c’était son combat et parce que ce soldat n’a pas rendu les armes avant que la victoire soit acquise. Et c’est ça, la leçon de Michel. »

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche