Chalon sur Saône

Ciné-rencontre d’ACTE : Les temps sont durs pour les forêts

Avec « Le Temps des Forêts », documentaire projeté mardi 27 novembre dernier au cinéma Axel, ACTE a pu sensibiliser les Chalonnais sur les déboires de nos forêts françaises et des agents de l’ONF.

Pour la plupart d’entre nous, le mot « forêt » évoque les arbres, la nature, les chants d’oiseaux, les animaux, les promenades, la cueillette des champignons, la chasse, une respiration à pleins poumons, etc. Et l’intérêt grandissant des citoyens pour l’environnement, la nature, la forêt et les arbres est visible sur les rayons des librairies.

 

Avec le documentaire de François-Xavier Drouet, Le Temps des Forêts, ciné-rencontre proposée par ACTE mardi 17 novembre dernier au cinéma Axel à Chalon, il est plutôt question de plantations monotypes sans vie, faites pour faire du bois très vite afin de proposer une offre de masse et générer un profit financier maximum. Il est plutôt question de l’utilisation de pesticides, d’appauvrissement des sols, de machines monstrueuses défonçant les chemins et au final, d’un joli bois qui finira en palette à utilisation unique pour répondre à un commerce mondialisé ou en « copeaux de chauffage estampillés écolo mais qui nécessitent beaucoup d’énergie pour les produire ». Sans parler des agents forestiers de l’ONF, voués à une disparition certaine puisqu’ils sont petit à petit remplacés par des contractuels, qui ont normalement pour mission première d’assurer la pérennité de la forêt publique, mais que l’on pousse à vendre de plus en plus de bois pour un bilan financier positif.

 

A travers le débat d’après projection, en présence de Patrice Martin et Bruno Vigoureux, techniciens forestiers à l’ONF, adhérents du SNUPFEN Solidaires, il est ressorti que l’industrie forestière détériore de plus en plus nos forêts françaises, que s’il reste encore « quelques petits endroits non exploités car inaccessibles en France, cela tourne autour de 1% de la forêt totale », que les industriels et les lobbies poussent aux rendements maximums pour de meilleures rentabilités, et que l’ONF « qui subit un véritable détournement de ses missions d’intérêt général » est maintenant dans une démarche de privatisation. C’est d’ailleurs de ce constat qu’est née la Marche pour la forêt de septembre-octobre derniers, puis le Manifeste de Tronçais.

 

Afin de prolonger la réflexion sur ces questions, ACTE a d’ores et déjà programmé un Mardi Alternatif sur le sujet le 8 janvier 2018 : « Le bois énergie, vraie ou fausse bonne idée ? ».

 

M.B.

Marche pour la forêt :

https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/pourquoi-cette-marche/

 

Manifeste de Tronçais :

https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/_files/200002879-3f02e3ffbb/Manifeste%20de%20Tron%C3%A7ais-0.pdf

 

ACTE (Association Chalonnaise pour la Transition Ecologique, Energétique et Citoyenne) – Renseignements : 07.87.87.14.21 – contact@chalontransition.org - http://www.chalontransition.org/

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche