Chalon sur Saône

Jeux Vidéo - Tour d'horizon de la tendance à Noël à Chalon sur Saône

L'année 2018 a été particulièrement riche sur le marché des jeux vidéo. Vous ne savez toujours pas lesquels offrir à vos chères têtes blondes? Et Noël, c'est dans deux jours! Pour aider les gamers indécis à faire leur choix, info-chalon.com fait le tour des enseignes de la ville pour connaître les tendances du moment.

Entrés dans les mœurs depuis de nombreuses années, les jeux vidéo sont devenus un incontournable sous le sapin. Et puisqu’il est trop tard pour se faire livrer, à moins d'y mettre le prix, de nombreux parents désireux de gâter leurs gamers en herbe se retrouvent sous pression. Ces trois deniers jours sont le dernier appel pour la chasse aux cadeaux, et, désormais, mieux vaut faire ses emplettes en boutique que sur Internet. 

Quels titres choisir dans les catalogues plutôt bien fournis des divers acteurs du marché? 

Pas de panique, info-chalon a fait un tour d'horizon non exhaustif des acteurs du marché daans l'agglomération chalonnaise afin de tenter de vous guider dans cette jungle.

Selon les chiffres avancés en février de cette année par le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL),  le marché du jeu vidéo progresse de 18% en France et enregistre un chiffre d'affaires record de 4,3 milliards d'euros. 

«2018 est clairement l'année de tous les records (dans le jeu vidéo)!» affirme Romain, sympathique vendeur chez Boulanger, lui-même passionné de jeux vidéo, confirmant la forte progression annoncée par le SELL. Cette croissance record est portée par les trois écosystèmes qui composent l'industrie du jeu vidéo : console, PC Gaming et mobile. Il est à noter que l'enseigne situé a un espace dédié au jeu vidéo, à la droite de l'entrée. 

«Globalement, on a bien travailé tout le long du mois, on a fait notre chiffre», nous déclare Jonathan Lava, gérant de la boutique Ultima, située dans la galerie marchande de Carrefour Chalon-sur-Saône Sud, Rue Thomas Dumorey, confirmant les propos de Romain. Le gérant, tout en nuances, ajoute que «cette fin d'année, l'ambiance a été particulière. On constate que les gens achètent de plus en plus tard les jeux et les consoles pour Noël».

Quand Jonathan parle de fin d'année particulière, cela fait, bien entendu, référence au mouvement des Gilets jaunes. Il reconnaît, à ce sujet, que «bien que l'on ai fait notre chiffre d'affaires, nous n'avons cependant pas eu de progression suite aux mouvements sociaux. On a vraiment été impactés par les blocages!». Pour rappel, la zone commerciale Chalon Sud a été la cible de nombreux blocages. Du côté de l'espace culturel Leclerc, faiblement impacté par le mouvement des Gilets jaunes, d'après un des vendeurs, «pas vraiment de différence en terme d'affluence par rapport à l'année dernière. Au nord de Chalon, on est tranquille comparé à d'autres grands centres commerciaux».

Les enseignes Boulanger, Leclerc et Ultima sont d'ailleurs ouverts ce dimanche dans ces dernières heures avant Noël mais également le dimanche prochain et le dimanche 13 janvier 2019, pour les soldes. Notons toutefois que  le responsable d'une des deux boutiques chalonnaises du leader de la distribution vidéoludique en France, Micromania-Zing, n'a pas souhaité s'exprimer.

Au niveau de la tendance, du côté de chez Ultima, «ce sont les ventes de Nintendo Switch qui décollent» affirme Jonathan, le gérant. La dernière née de Nintendo a le vent en poupe partout ailleurs chez la concurrence, «c'est la Switch qui ressort le plus en terme de ventes» déclare un vendeur de l'Espace culturel de Leclerc, propos confirmés par Romain de Boulanger, qui nous explique que «si on vend toujours autant de PlayStation 4, regardez nos rayons qui sont presque vides, la Nintendo Switch tous modèles confondus part très vite.»

Que ce soit chez Géant Casino, Carrefour, Boulanger, Leclerc ou Ultima, la PlayStation 4 reste la console la plus vendue, en dépit du regain d'intérêt pour la Nintendo Switch, les ventes sont d'ailleurs boostées avec les réductions de 100€ sur tous les modèles de la console phare de Sony. La Xbox One connaît une légère chute des ventes mais les jeux se vendent autant que sa concurrente principale. Les titres comme FIFA 19, Spiderman, Call of Duty ou Red Dead Redemption, étant présents sur les deux supports, à ceci près que Nintendo table toujours sur les classiques qui ont fait sont succès tel que Mario, Pokémon ou Zelda. 

Particularité d'Ultima, un  regain d'intérêt pour le titre Farming Simulator 19, que ce soit sur consoles ou sur PC. Autre phénomène notable, l'ouragan Fortnite qui a désormais une place dans le cœur des ados, tendance confirmée l'enseigne «surprise cette année, à côté des produits dérivés que l'on vend dans notre Espace Geek (ndlr : espace consacré aux produits dérivés du jeu vidéo, des comics ou de l'animation japonaise) tel que Dragon Ball Z, One Piece ou les licences Marvel, tout ce qui touche à Fortnite s'arrache». Par contre, de l'aveu d'un vendeur de l'Espace culturel Leclerc de Chalon-sur-Saône, «la PlayStation Classic fait un bide», il s'agit d'une console plug-and-play, version miniature de la mythique console de Sony, dans laquelle 20 grands titres sont intégrés. 

«Le marché (du jeu vidéo) continue sa progression et ce n'est pas prêt de s'arrêter!» nous confit Romain de Boulanger, en guise de conclusion. Effectivemment, en dépit des mouvements sociaux, le jeu vidéo est assuré d'être un incontournable, cette année encore, parmi les cadeaux de Noël.

                                                                                                Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche