Chalon sur Saône

Les Amis du Mercredi, entre gourmandise et bonne humeur à Chalon sur Saône !

Tous les mercredi matin, comme une tradition, un groupe d'amis se réunissent autour d'un bon repas. Invité à leur table, Cette bande d'épicuriens a bien voulu répondre aux questions d'info-Chalon.

Place de l'Hôtel de ville, devant le Dôme, il est 9h du matin, comme convenu, nous avons rendez-vous avec Raphaël. Comment? Vous ne voyez pas de quel Raphaël nous parlons? 

C'est ce célèbre Chalonnais qui fut, en 2004, candidat de «Koh-Lanta», fameuse émission de téléréalité et d'aventure diffusée sur TF1. Raphaël Andrès est resté dans nos mémoires pour avoir, entre autres, attraper un requin dans la saison 4. D'ailleurs, quinze ans après, ce bien jovial soudeur de profession passionné de voyages et de sports mécaniques, âgé de 55ans, reçoit encore du courrier de nombreux fans de l'émission bien qu'il n'évoque jamais Koh Lanta. 

Mais, aujourd'hui, si info-Chalon est là, ce n'est pas pour parler de l'actualité de Raphaël —tout du moins, pas pour cette fois! Mais nous reviendrons sur ce sujet bien assez tôt! —. Non, si nous sommes là, c'est pour faire découvrir à nos lecteurs, la bande de joyeux drilles à laquelle il appartient. 

Sous le signe de l'amitié

Dans un cadre chaleureux et calme, au fonds d'une salle de la brasserie, s'installant progressivement sur une grande table soigneusement préparée par le personnel de l'établissement, les commensaux qui ne s'étaient, pour la plupart, pas revus depuis les fêtes de fin d'année, se souhaitent mutuellement les vœux, tout en distribuant de chaleureuses poignées de mains aux  fidèles clients, signe indéniable qu'on a bien affaire à des habitués.

Depuis 2000, l'idée de Jean-Paul Levieux, ancien garagiste de la Rue Boichot, et Jean-Claude Maneveau, qui a tenu la droguerie 8 Place de l’Hôtel-de-Ville — actuellement Le Majestic —, tous les deux 73ans, est venue du souvenir d'un grand repas pris avec plusieurs commerçants du marché Place de l'Hôtel de Ville, les deux compères d'une amitié de près d'un demi-siècle ont décidé de revivre ça chaque semaine. Depuis, une quinzaine de larrons en foire, dont Raphaël, se réunissent ainsi tous les mercredi matin «histoire de rigoler ensemble toujours sous le signe de l'amitié», comme le précise un des convives.

«Les Amis du Mercredi», c'est ainsi qu'ils se nomment eux-même. «Tout simplement!», nous lance, amusé, Robert, qui a travaillé dans le bâtiment. Des représentants de divers corps de métiers composent l'équipe, aussi bien des commerçants, des garagistes, un ancien CRS que des professeurs comme Jean-Louis Bruley, qui a enseigné les sciences de l’ingénieur en classes préparatoires au lycée Nicéphore Niépce. Ce dernier a dirigé la reconstruction à l’identique  le pyréolophore des frères Niépce, premier moteur à essence, lnfo-Chalon reviendra sur ce sujet dans un prochain article.

Cela fait 7ans que la bande de copains ont fait du Dôme, leur QG du merdredi. La gérante, Fabienne, qui les connaît bien, les accueille avec une bise et un sourire. «On est super bien accueillis par Fabienne et avec Jean-Louis, le cuisinier, on est sûrs que les plats seront tous très bons», nous indique Jean-Claude.

Remarquant l'absence flagrante de représentante de la gent féminine, ils nous expliquent que pour se faire un peu pardonner, les Amis du Mercredi invitent une fois par an, leurs femmes. 

Voilà que s'organise déjà une prochaine rencontre, une liste sur laquelle figure le nom des membres est présentée à l'assistance, ça discute menu à prévoir. Si Jean-Paul est un peu le "président" de la bande qui ne se prend pas au sérieux, c'est Jean-Claude qui joue le rôle du trésorier.  Il tient les comptes afin que chacun paye sa part. Sur un coin de table, il note scrupuleusement les sommes perçues.

«Vous voyez, on risque pas de se tromper. Il sait faire avec les chiffres, le droguiste!», nous lance un de nos voisins de table, David Buguet, le plus jeune de la bande, qui a repris le garage de Jean-Paul Levieux, faisant allusion à l'ancienne profession du trésorier. 

Pas de téléphone et pas de politique!

Sans être une association, la table des Amis du Mercredi, où fusent les éclats de rire entre deux coups de fourchettes dans la tête de veau servie avec des légumes issus du marché local, parle d'un repas prévu dans dix jours «chez Paulette», évoquant la gérante d'une célèbre adresse gastronomique de Chalon-sur-Saône, à savoir Le Mont-Blanc, au 42 Rue de Lyon, qui défend une cuisine fait-maison comme l'affectionnent l'équipe. 

«Même si on a nos habitudes au Dôme, on essaye de faire travailler un peu tout le monde», nous explique Jacques.

«Pas de politique et pas de portable», comme seule condition émise par Jean-Paul, «Voilà pourquoi il y a jamais de dispute entre nous. De toute façon, on attend pas, quand on a un truc à se dire, on hésite pas!», ajoute-t-il. 

«Notre réputation de bons vivants a fait son chemin. Tous les maires depuis 2000 sont venus manger à notre table, y compris M. Platret, le maire actuel qui a eu l'amabilité de venir, il y a deux mois de cela. On a aussi parfois l'évêque d'Autun», poursuit M. Levieux.

Mis à part la politique, ça parle de tous les sujets, comme les parties de pêche à Baudrières à venir ou plus sérieusement sur l'extraordinaire photo de Shanghaï à 195 milliards de pixels, quand ça ne se charrie pas  à l'instar de toutes les autres bandes de copains.  

Une belle histoire d'amitié comme on aime à les raconter chez info-Chalon et qui réchauffe le cœur par ces temps hivernaux. Quelque chose nous dit qu'on encore entendre parler des Amis du Mercredi.

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche