Chalon sur Saône

La ville de Chalon sur Saône lance la procédure d'appel d'offres sur l'Ile Saint Laurent

Un appel d'offres qui concerne pour le moment la "déconstruction" de trois bâtiments. Une démolition qui permettra de proposer au réaménagement une surface de près de 5000 m2. Petit tour d'horizon pour info-chalon.com.

Entouré de membres de l'association Abigaïl Mathieu, Gilles Platret a tenu à faire un point d'étape sur le lancement de la première phase de travaux concernant l'Ile Saint Laurent. Un projet de réaménagement qui avait été mis en stand-by, qui va connnaître dans les prochains mois une réactivation par la phase de "déconstruction" de trois bâtiments. 

Visés par cette première phase, les bâtiments "modernes" le long du front de Genise construits depuis les années 60. Seule l'ancienne maternité survivra à la démolition. A terme, la déconstruction de ces bâtiments permettra de récupérer près de 5000 mètres carrés qui permettront de passer à l'étape de la reconstruction. 

Côté calendrier, il faudra tabler sur la deuxième quinzaine du mois de mai, le temps que toute la procédure administrative soit menée. La fin de cette phase de déconstruction ne devrait pas intervenir avant début 2020. Viendra l'heure ensuite de l'archéologie préventive et Gilles Platret n'a pas caché son espoir de voir quelques découvertes, "même si ca doit retarder le calendrier". 

"C'est un nouveau quartier qui va sortir de terre"

Chacun aura bien compris que l'Ile Saint Laurent et son réaménagement est un chantier d'ampleur sans précédents dans une ville comme celle de Chalon sur Saône. D'ailleurs, c'est la concertation avec l'association Abigaïl Mathieu qui aura permis de faire machine arrière sur la démolition du bâtiment Gilbert Durand, ancien bâtiment dédié à la dermatologie-vénéréologie. Un bâtiment qui pourrait se voir attribuer une fonction gériatrique. "Toutes les pistes sont ouvertes" a souligné Gilles Platret, qui reconnaît la préservation de ce bâtiment chalonnais d'époque art-déco. 

Gilles Platret n'a pas oublié de rappeler "la vocation culturelle" que le quartier prendra, évoquant de nouveau la piste d'un "complexe muséographique autour de l'image et de la photographie" associé avec un aspect immobilier. L'ancienne maternité pourrait quant à elle une connotation dédiée au logement étudiant, même si là encore rien n'est arrêté, ont insisté les élus locaux. 

Désamiantage et gestion des réseaux souterrains

C'est une importante phase de pré-travaux qui va entrer en jeu, avec l'idée de raccorder tous les réseaux sur le domaine public, l'hôpital ayant vécu historiquement en autonomie. Côté nuisances pour les riverains, Gilles Platret a précisé que les travaux de déconstruction seront identiques à ceux menés aux Aubépins, avec un système de pinces mécaniques et pulvérisation afin de limiter la prolifération des poussiers. Précision utile, le quai Jules Chambion sera fermé à la circulation le temps des travaux. 

Le coût des travaux de démolition reviendra exclusivement à la ville de Chalon sur Saône, soit près de 6 millions d'euros, avec la possibilité de solliciter quelques aides en déduction.

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche