Chalon sur Saône

PLACE DE GAULLE - La bataille judiciaire se poursuit...

Nathalie Leblanc, conseillère municipale de Chalon sur Saône a décidé de porter le flambeau de la résistance face à la construction du bâtiment commercial prévu Place de Beaune. Un appel a été déposé devant la cour de Lyon fin décembre. Les explications d'info-chalon.com.

La Place de Gaulle n'a pas fini de faire causer même si les requêtes formulées contre les délibérations du conseil municipal avaient été rejetées par le tribunal adminstratif de Dijon en novembre dernier. C'est désormais Nathalie Leblanc, conseillère municipale d'opposition qui se lance dans la bataille, portant un recours devant la Cour d'Appel de Lyon à titre personnel, "après avoir consulté juridiquement" a-t-elle tenu à préciser. Parallèlement à la décision de poursuivre le combat judiciaire, les riverains porteurs eux aussi d'un recours, auront une première réponse le 22 janvier, puisque leur audience aura lieu à Lyon cette semaine. 

Les uns  et les autres ont affûté leurs arguments, s'appuyant notamment sur la législation en vigueur dans le cadre de zones inondables et définies comme telles par la loi. "Il y a une loi et on ne peut s'en soustraire à volonté" ont plaidé les plaignants. 

Soutenue dans sa démarche par le Collectif Chalonnais pour un Urbanisme Responsable, les riverains de la Place de Gaulle mais aussi la CAPEN 71,  Nathalie Leblanc entame donc un nouveau bras de fer contre le projet commercial de la Place de Gaulle, un bras de fer qui ne se veut pas suspensif pour les travaux. 

De nouveaux arguments avancés

Absence de mise en concurrence sur un aménagement d'une Place Publique, détournement du PPRI... les opposants au projet de bâtiment commercial annoncent la couleur et se disent toujours mobilisés dans la lutte. "Le volume vendu à SOMABI ne relève pas du domaine privé de la commune mais du domaine public et aurait du être déclassé avant sa vente" précisent-ils.

Les opposants s'appuient aussi sur leur pétition ayant réuni plus de 3000 signataires opposés au projet, une pétition qui va être relancée. 

Une cagnotte lancée en ligne afin d'appuyer le combat 

En soutien aux actions juridiques et citoyennes en cours, une cagnotte en ligne a été lancée afin de récolter des dons qui permettront de financer les divers coûts liés aux procédures , notamment les frais d'avocats, la consultation d'experts ou diverses actions de communication. 

https://www.leetchi.com/c/sauver-la-place-de-gaulle 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche