Chalon sur Saône

Farhane, ce commerçant emblématique de la rue aux Fèvres quitte Chalon-sur-Saône

Il est aux épices, ce que Mozart est à la musique. Farhane qui a l’art de créer des mélanges d’épices travaille avec de nombreux grands restaurateurs, son commerce est devenu, en peu de temps, une institution, ses épices vous invitant au voyage.

Dans son local situé 37 rue aux Fèvre à Chalon-sur-Saône, ce commerçant très sympathique a toujours su captiver sa clientèle en l’invitant à goûter ses produits mais aussi la renseigner sur leurs propriétés, leur histoire et la meilleure façon de les utiliser.

Mais voilà, une page se tourne pour cet artiste des épices, puisqu’un récent désaccord avec la propriétaire de son local et sa volonté de vouloir évoluer professionnellement a poussé notre sympathique Farhane, commerçant et animateur, de la Rue Aux Fèvres, à quitter Chalon-sur-Saône pour s’installer à Tournus où il installera son laboratoire et la création d’un site de vente sur internet. Néanmoins, il nous a assuré qu’il viendrait les jours de marché (vendredi et dimanche) sur Chalon-sur-Saône.

Ainsi Farhane Assabat confiait à info-chalon : « Je suis resté ici dans ce local 37 rue aux Fèvres à Chalon depuis presque 4 ans. Je quitte cette rue très agréable et vivante ainsi que Chalon à partir de début février. En effet, je vais m’installer à Tournus pour monter un atelier de fabrication pour venir vendre mes épices sur les marchés de Chalon, le vendredi et le dimanche. Je laisse donc la gérance de ce magasin ici car je souhaite évoluer professionnellement et monter mon site internet pour augmenter mes ventes. Je pourrai de ce fait prendre également les commandes des chalonnais afin de leurs ramener les jours de marché. Je suis obligé d’évoluer professionnellement car les choses évoluent très vite dans le commerce et qu’il est essentiel désormais d’avoir un site internet où je pourrais faire de la vente également. Je quitte Chalon à contre cœur mais il faut savoir que ce n’est pas donné de louer un local sur Chalon-sur-Saône, d’augmenter les coûts, le tarif de location devenait trop élevé pour moi. Je vais regretter de ne plus voir ma clientèle tous les jours mais je sais que l’on se retrouvera les jours de marché. Si j’ai un petit mot à adresser aux chalonnais ? Consommer local, à proximité, dans vos rues en bas de chez vous, aux commerçants, à l’artisan que vous voyez tous les jours dans votre quartier. Sachez, qu’il est là pour vous, qu’il se lève pour vous, qu’il pense à vous, alors, s’il vous plait, pensez à lui ! ». 

J.P.B      

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche