Chalon sur Saône

Les Festives Musicales vous donnent rendez-vous dimanche prochain

Les « Festives Musicales », manifestation proposée par le Lions-Club Mercurey Côte chalonnaise avec le soutien de la Ville de Chalon-sur-Saône, offrira un concert grandiose sur le thème « Violon et musique romantique », dimanche 10 février à 17 h à la Salle Marcel Sembat. Pour cette 9e édition, le Grand Orchestre d’Harmonie Saint-Rémy/Charreaux accueille comme invitée d’honneur la violoniste de renom, Marie-Annick Nicolas.

Ce rendez-vous annuel à Chalon nommé « Festives Musicales » sera le 9e du genre. L'événement est dédié, chaque année, à un thème musical et porté par l'Orchestre d'Harmonie Saint-Rémy/les Charreaux. 

Après les musiques de films, l'opéra italien, les comédies musicales, ou encore la Russie, les mangas japonais, les cuivres, le jazz avec Franck Tortiller et Gershwin, ou la variété française...  l'orchestre amateur a, cette année, invité l'une des sommités du violon, la soliste virtuose Marie-Annick Nicolas pour un concert sur le thème « Violon et musique romantique ».

En tant que chef d'orchestre depuis 1987, Christian Villeboeuf a préparé et adapté les partitions pour établir un répertoire original. Il est en effet très rare de juxtaposer une violoniste soliste et un orchestre exclusivement à vent et percussions.

Le bénéfice de ce concert est destiné aux œuvres sociales du Lions-Club Mercurey Côte chalonnaise. 

 

Marie-Annick Nicolas

Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur depuis 2013, Marie-Annick Nicolas possède un palmarès éblouissant. Née au Creusot, Premier Prix au CNSM de Paris à l’âge de 13 ans, elle devient entre 17 et 23 ans, l’une des plus jeunes et plus prestigieuses lauréates des grandes compétitions internationales. Remarquée très tôt par le Maître David Oïstrakh, elle étudie sur ses conseils en 1975-76 au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, avec Boris Bielinki. Titulaire d’un Doctorat Honoris Causa, elle fut également assistante de Franco Gulli à l’Université d’Indiana (USA).

De 1980 à 1986, elle est « super soliste » à l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Elle se produit alors dans plus de 25 pays, en récital ou en soliste, unanimement saluée. 

Marie-Annick Nicolas joue avec un violon Andrea Garnerius - Crémone de 1647.

Pour honorer cette artiste hors du commun, la NASA baptise un astéroïde de notre système solaire à son nom. 

 

 

Programme du concert

- Harmonie seule : Bizet (Ouverture de Carmen, Aragonaise)

- Harmonie + violon solo : Brahms (Danse Hongroise N°5), Wieniawski (Légende), Massenet   

  (Méditation de Thaïs), Brahms (Danse Hongroise N°6)...

- Harmonie seule : Bizet (Farandole de l'Arlésienne)

- Harmonie + violon : Brahms (Danse Hongroise N°1), Rachmaninov (Vocalise), Williams 

  (Thème de la Liste de Schindler), Wieniawski (Grande Polonaise brillante opus 4)

 

 

Infos pratiques 

Dimanche 10 février à 17 h. Salle Marcel-Sembat. 

Entrée : 12 €. Enfants - de 10 ans : 4 €. 

Billetterie sur place dès 16 h ou en vente à l’Office de Tourisme et des Congrès de Chalon-sur-Saône (4 place du Port-Villiers – 03.85.48.37.97).

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche