Chalon sur Saône

Des parents mobilisés contre les effectifs surchargés de l’école maternelle de Bourgogne, à Chalon-sur-Saône

Les parents d’élèves de l’école maternelle de Bourgogne protestaient ce lundi matin contre les effectifs surchargés.

Ils ne décolèrent pas. Voulant faire part de leur mécontentement, les parents d’élèves de l’école maternelle de Bourgogne, située au 1 Rue Lucien Paté, à Chalon-sur-Saône se sont réunis ce lundi matin, devant l’établissement.

Ils protestent contre les effectifs surchargés (plus de 28 élèves par classe) et réclament l'ouverture d'un dialogue avec le directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN), pour faire face à la prochaine hausse des effectifs: plus d'élèves par classe sont prévus.

Dans cette école, il y a actuellement 110 élèves pour 4 classes, ils sont éduqués selon la pédagogie Montessori, cette méthode d'éducation se base notamment sur la découverte, l'éducation sensorielle et la liberté de l'enfant. «28, c'est déjà beaucoup! Ma fille est déjà rentrée avec une bosse et pourtant c'est une bonne institutrice mais avec autant d'enfants à surveiller, c'est pas possible donc quelques enfants en plus, c'est ingérable!», regrette le père d'une élève de l'établissement. À côté, une mère de famille ne comprend pas non plus et s’inquiète. Son fils, âgé de 5 ans, sera en grande section l’année prochaine, craignant qu'une classe surchargée ne nuise à la qualité de l'enseignement de son enfant et qu'il «n'aie pas les bases en arrivant au CP».

L'équipe enseignante est la même depuis des années. De l'avis de nombreux parents à l'instar d'Amel et Fanny, il s'agit de bons enseignants.«Nous sommes, nous parents, très impliqués dans la vie scolaire. Cela fait trois ans que mon enfant est à cette école et nous avons un très bon contact avec les institutrices», nous explique Fanny. Même son de cloche de la part d'Amel, dont les enfants sont inscrits depuis cinq ans dans cette école, qui trouve également les enseignantes «excellentes et aimées de (ses) enfants». 

Hervé Dumaine,1er adjoint au maire de Chalon-sur-Saône, et Solène Darnauguilhem, directrice de la Vie scolaire pour le Grand Chalon, sont venus à la rencontre des parents inquiets face à cette hausse d'effectifs pour 2020. Le Grand Chalon et la mairie de Chalon-sur-Saône soutiennent et partagent les vives inquiétudes des parents des enfants scolarisés à l'école maternelle de Bourgogne. «Nous sommes préoccupés également par les conséquences d'une telle décision qui entraînerait des difficultés. En effet, envoyer des enfants sur d'autres écoles comme Jean Moulin, poserait les questions de transport, de sécurité et ne ferait que déplacer le problème», nous explique M. Dumaine, au milieu du dialogue entamé avec quelques parents concernés.

«On espère faire revenir l'Académie sur cette décision», nous dit Christophe, membre actif du collectif constitué autour de cette mobilisation. La décision devrait être prise le 8 février.

Affaire à suivre...

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche