Chalon sur Saône

Rassemblement silencieux de lutte contre l'antisémitisme à Chalon-sur-Saône

M. le maire et M. le président de la communauté israélite de Chalon-sur-Saône avaient appelé vendredi après-midi à un rassemblement silencieux contre l'antisémitisme le lendemain. Info-Chalon revient sur ce moment fort.

Afin de réagir à l'explosion des actes antisémites relevés depuis douze mois sur l'ensemble de l'Hexagone, «comme le font tous les amis du Bien commun dans notre pays», pour reprendre les mots du communiqué qui a été adressé par la municipalité de Chalon-sur-Saône, et «de combattre ces dérives inacceptables», M. Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône et M. Serge Rosinoff, président de la communauté israélite de Chalon-sur-Saône, avaient appelé un rassemblement silencieux contre l'antisémitisme, samedi 16 février, à 12 heures, devant le Monument Résistance – Déportation, Rue Maréchal de Lattre de Tassigny. Bien entendu, chères lectrices et lecteurs, le choix du lieu avait une portée symbolique.


Les actes antisémites ont augmenté de 74 % en 2018 en France, selon le ministère de l’Intérieur. Pas moins de 541 en 2018 contre 311 un an auparavant.Soit, environ 1,5 par jour...


Parmi la quarantaine de personnes présentes à ce rassemblement, figuraient également, entre autres, Mme Dominique Melin, vice-présidente du Grand Chalon en charge des équipements sportifs d'intérêts communautaires et du soutien aux activités sportives ainsi que M. Raphaël Gauvain, député (LREM) de la 5ème circonscription de Chalon-sur-Saône.


La quarantaine de personnes présentes face au monument, avec levée aux couleurs, se sont recueillies sur le thème principal de «La Liste de Schindler», sans aucun doute la mélodie la plus bouleversante que John Williams ait écrit de toute sa carrière, et qui lui valût d'ailleurs un cinquième Oscar de la meilleure musique de film.


Pour celles et ceux parmi vous, chères lectrices et lecteurs d'info-Chalon, qui n'ont jamais encore vu «La Liste de Schindler»,ce chef-d’œuvre de Steven Spielberg, réalisé en 1993, c'est l'histoire authentique d’Oskar Schindler, homme d’affaire autrichien, (incarné à l'écran par Liam Neeson) qui profita, dans un premier temps, de la guerre et de la main-d’œuvre juive pour prospérer. Révolté par la barbarie nazie, il mettra tout en œuvre par la suite pour sauver plus de mille personnes condamnées à l’extermination dans le camp de Treblinka.


Le mois de janvier dernier, on a découvert des tags sur les murs de la Synagogue de Chalon-sur-Saône. Interrogés par info-Chalon, de nombreux Chalonnaises et Chalonnais présents ont exprimé leurs vives inquiétudes.


«Par ces actes, ce ne sont pas uniquement les Juifs qui sont visés.Nous sommes tous concernés!», a déclaré M. Rosinoff. Désirant poursuivre le combat contre l'antisémitisme et le racisme sous toutes ses formes, le président de la communauté israélite de notre ville espère via ce rassemblement un sursaut et «une prise de conscience» de la part de la population face à cette montée de la haine en France.


À venir dans les colonnes d'info-Chalon, la galerie réalisée par Bruno Rochette, un de nos photo-reporters, sur ce rassemblement.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche