Chalon sur Saône

Il reste encore des postes à pourvoir chez SGT, à Chalon-sur-Saône

Prochainement implantée dans la zone industrielle de SaôneOr, la SGT recrute.Info-Chalon vous donne plus de détails sur cette annonce.

Jean-Marc Wiencek, directeur du futur site Chalonnais de la Société Générale des Technologies (SGT), fabricant de préformes* en  polyéthylène téréphtalate (PET) et de bouchons en polyéthylène haute densité (PEHD), dont c'est la seconde usine française, était dans les locaux d'une des deux agences de Pôle Emploi dans votre ville. 

Après Nantes et deux villes en Algérie (Rouiba et Sétif), comme on vous l'ndiquait précédemment dans les colonnes d'info-Chalon, la SGT s'implante à  SaoneOr, dans la zone industrielle nord de Chalon-sur-Saône, plus grand parc industriel entre Paris et Lyon. Opérationnelle au printemps 2019, «vers la fin avril 2019» nous dit le directeur, et située sur un terrain de 5 hectares, l'unité de production s'étendra sur 10.000 m2, pour un coût de construction estimé entre 15 et 20 millions d'euros, avec la création immédiate de 40 emplois «immédiatement après l'ouverture (de l'usine) et sans doute plus d'une centaine à terme», nous précise M. Wiencek. 

«Nous sommes en phase finale du recrutement mais nous sommes face à un problème de manque d'effectifs. En effet, ii nous faut dix monteurs-régleures et nous n'en avons trouvé que six, il nous en faut encore quatre» nous dit-il, déplorant le manque d'intérêt de la jeunesse pour les métiers de la plasturgie qui sont, selon lui, «des métiers d'avenir».

Les six personnes sont parties en formation pendant deux mois sur le premier site de l'industriel.

Le choix du site a été motivé, entre autres, par l'envie de se rapprocher de ses clients, la position géographie de la zone industrielle de Chalon Nord, à la croisée des grands axes routiiers et autoroutiers, mais aussi parce que c'est un bassin d'emploi important en plasturgie.Une implantation, la plus grosse depuis Abraservice (un spécialiste de la découpe et fourniture d'aciers spéciauxen 1998, plutôt bienvenue car elle sera synonyme de créations d'emplois dans le Chalonnais. 

* Les préformes, ce sont ces petits tubes en plastique qui préfigurent avant soufflage une future bouteille.

La SGT emploie 170 personnes à son siège social de Rezé, vers Nantes, et 280 réparties sur ses deux unités en Algérie (Rouïba, près d'Alger et à Sétif).  Depuis 1981, la SGT innove pour répondre aux exigences de tous les embouteilleurs et propose aujourd’hui à travers ses deux sites de production en France et ses trois sites en Algérie une large gamme de plus de 260 préformes personnalisables et de 7 types de bouchons et poignées en PEHD.

L’ensemble du groupe SGT produit plus de 5.6 milliards de préformes/an et 700 millions de bouchons, soit une transformation de plus de 180 000 tonnes de PET.

La SGT France exporte à travers toute l’Europe et l’Afrique et, en 2018, a généré un bénéfice avant impôts de 3,5 millions d’euros.

Pour plus d’informations sur les recrutements en cours au sein de l’usine de Chalon-Sur-Saône, rendez-vous sur le site Internet du Groupe SGT : www.sgt-pet.com, rubrique Emploi.

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche