Chalon sur Saône

SURVOLS D'UN HELICOPTERE A CHALON SUR SAONE - Les explications de la Préfecture de Saône et Loire

L'autorisation de survol de Chalon sur Saône a été retirée le 19 février.

Communiqué de presse du Préfet de Saône et Loire

 

Les 15 et 18 février à Chalon-sur-Saône et le 17 février à Mâcon, un hélicoptère de la société PROCOPTERE a survolé ces agglomérations entre 4h et le lever du soleil.

 

En matière de circulation aérienne, la préfecture est amenée à délivrer, après avis des services de l’aviation civile et de la police aux frontières, des dérogations au niveau minimal de survol des agglomérations qui varie selon leur superficie. En 2018, la préfecture a reçu 13 demandes de dérogations de survol à hauteur réduite en hélicoptère en Saône-et-Loire et 6 depuis le début de l’année 2019.

 

Selon la réglementation applicable, les hélicoptères peuvent survoler les agglomérations Chalonnaise et Mâconnaise sans dérogation à une hauteur minimale de 500 mètres en journée et 600 mètres la nuit. A la demande de la société PROCOPTERE, sise à Champforgeuil, la préfecture de Saône-et-Loire a accordé une dérogation de survol à 500 mètres de nuit, valable du 9 février au 31 mars 2019. Ce délai permet à l’entreprise de réaliser des prises de vue infra-rouge dans les meilleures conditions climatiques et techniques qui ne sont réunies qu’en fin de nuit, avant le lever du soleil (absence de brouillard et de rayonnement thermique, ciel dégagé et température suffisamment basse).

 

Selon les informations fournies, les travaux réalisés depuis l’hélicoptère de la société PROCOPTERE ont consisté en des opérations de thermographie aérienne des réseaux de chauffage urbain pour Chalon Energie et Mâcon Energie. 

 

En réponse à la demande du maire de Chalon reçue le 19 février, l’autorisation de dérogation de survol attribuée à la société PROCOPTERE a été retirée par arrêté du préfet du 19 février 2019. 

 

Parallèlement, le préfet de Saône-et-Loire a demandé à ses services de revoir les modalités de cette procédure afin d’y intégrer un dispositif de consultation du maire et d’information des populations en fonction des zones concernées par ces autorisations de survol.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche