Chalon sur Saône

Les secouristes Croix Blanche de Saône-et-Loire à l’heure du bilan

Le comité départemental des secouristes français Croix Blanche de Saône-et-Loire a tenu son assemblée générale annuelle ce vendredi soir au Pôle associatif Paul Langevin.



Eric Potrat, le président du comité départemental des secouristes français Croix Blanche de Saône-et-Loire en a marre et il n’a pas manqué de le dire dans son rapport moral présenté à l’occasion des assises annuelles de l’association, auxquelles ont assisté Louis Berthier, ancien président, Benoît Leduc, président d’ « Un avion, un enfant, un rêve », Bernard Girardin, président de l’ADAT 71, ainsi que des représentants des comités départementaux de l’Ain et du Rhône. Eric Potrat en a marre des contraintes imposées par le ministère de tutelle, à savoir le ministère de l’intérieur, notamment en matière d’agréments, et il l’a fait savoir. Ce qui ne l’a pas empêché de demeurer optimiste. « J’espère que notre comité pourra vivre encore longtemps. Merci aux équipiers, ces travailleurs de l’ombre ». 


4 012 heures d’activités


Créé en 1993, le comité de Saône-et-Loire compte 42 adhérents et en 2018 ils n’ont pas chômé. Le bilan des activités a fait apparaître 271 soins, 75 postes de secours, 25 assistances et 19 évacuations. Si l’on détaille les dispositifs de premier secours (DPS) on constate qu’il y a eu 60 DPS de petite envergure, soit 302 personnes et 2 213,5 heures, 13 points d’alerte et de premier secours (PAPS), soit 30 personnes et 230,5 heures, 1 DPS de moyenne envergure, soit 11 personnes et 1 232 heures, et enfin 1 DPS de grande envergure, soit 32 personnes et 336 heures. Soit au total 375 personnes et 4 012 heures. 

Même s’ils sont basés à Chalon, les secouristes Croix Blanche de Saône-et-Loire interviennent dans tout le département et même au-delà, puisqu’ils viennent renforcer leurs collègues du Rhône au Groupama Stadium pour certaines rencontres de l’Olympique Lyonnais. En 2019 ils seront ainsi sur le pont pour trois grands rendez-vous : le Marathon des Vins de la Côte Chalonnaise le 30 mars, Un avion, un enfant, un rêve le 18 mai et le Forum Secours et Santé les 17 et 18 mai.


La formation tient aussi une grande place.

En 2018 elle a été assurée par 6 formateurs, assistés par un médecin référent, en l’occurrence le docteur Alain Gaudray. Ont été obtenus 7 diplômes PSE1 (premier secours en équipe niveau 1), 9 diplômes PSE2 (premier secours en équipe niveau 2), 7 diplômes de chef d’équipe. Par ailleurs 133 personnes ont suivi le stage de PSC1 (premier secours civique niveau 1).


« On va casser la tirelire »


Les finances sont saines, mais cette année, comme l’a indiqué le président Potrat, « on va casser la tirelire » pour remplacer un des trois véhicules de l’association devenu vieillissant.
Après la désignation de Michel Potrat et de Marcel Pillon en qualité de vérificateurs aux comptes, les adhérents ont élu ou réélu à bulletin secret pour un mandat de 3 ans Alfred Da Silva, Gilles Doit, Géraldine Fribourg, Rolande Joussier, Jacquotte Potrat et Julien Revirard.

Appelé par Eric Potrat à conclure l’assemblée générale 2019 le docteur Alain Gaudray a félicité l’ensemble des membres de l’association pour leur engagement et a souligné « Le bilan des activités est élogieux malgré les contraintes administratives et financières ».


A l’issue de l’assemblée générale les membres du conseil d’administration se sont réunis pour former le bureau 2019, qui aura la composition suivante : président : Eric Potrat, vice-président : Alfred Da Silva, trésorière : Rolande Joussier, trésorier-adjoint : Benjamin Helle, secrétaire : Isabelle Prost, secrétaire-adjointe : Céline Janaudy, administrateurs : Cyrille Chantereaux, Gilles Doit, Jocelyn Febrer, Géraldine Fribourg, Jacquotte Potrat, Reynald Riboulet et Julien Revirard.

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche