Chalon sur Saône

Une action devant Yves Rocher à Chalon à l'occasion de la Journée de la femme

Communiqué de presse

 

Chez YVES ROCHER, "Soit belle et tais-toi".

 

 8 mars, journée de la femme, le groupe Peuples Solidaires Givry organise une action près du magasin Yves Rocher 

à partir de 15h, Grande Rue, Chalon-sur-Saône

 

Le leader de produits cosmétiques sur le marché français, Yves Rocher, s'en prend une fois de plus aux travailleur.se.s de ses filiales. Cette fois en Turquie.

 

2005 : licenciement soudain et sans indemnisations des travailleuses de l’usine ‘La Gacilienne’ basée au Burkina Faso

Mars 2018 : Nouvelle action répressive allant à l’encontre des droits des salariés dans la filiale Turque.  Kosan Kosmetik, filiale turque à 51 % du groupe Rocher, a exclu 132 de ses salarié-e-s, en majorité des femmes, coupables à ses yeux de s’être syndiqué-e-s. 

 

Elles demandent leur réintégration et dénoncent l’inaction complice du groupe français. Pour obtenir une augmentation de salaire, qui tourne actuellement autour de 1 600 livres turques, soit environ 230€/mois (salaire minimum en Turquie en juillet 2018 : 352€), une majorité d'ouvrières et d'ouvriers ont rejoint le syndicat Petrol-İş. Jusqu'alors, aucun syndicat n'était présent dans l'entreprise. 

En réaction, l’entreprise Kosan Kosmetic a choisi de les mettre à la porte.

 

Depuis maintenant 10 mois, une forte mobilisation locale est enclenchée : les salariées privées de leur emploi manifestent devant l'usine depuis près de 300 jours, malgré les interventions de la police pour les déloger, les manœuvres d'intimidation qui se sont multipliées et notamment les démissions forcées. 

Parallèlement, le syndicat  Petrol-İş a saisi la justice pour obtenir l'ouverture de négociations et demander leur réintégration.

 

Laisser de telles entorses dans le silence c’est leur permettre de se développer.

 

C’est la raison pour laquelle la Fédération CFDT Chimie Énergie a mis en route une pétition.

 

De son côté, ActionAid – France – Peuples Solidaires a lancé une campagne de mobilisation pour demander à Bris Rocher, PDG du groupe Rocher :

de faire pression sur la filiale pour qu'elle réintègre toutes ces personnes à leur poste antérieur, sans discrimination vis-à-vis de leur engagement syndical 

• de faire en sorte que la représentativité syndicale du syndicat majoritaire Petrol-İş, reconnue par les autorités turques le 24 mai 2018, le soit également par l'usine Kosan Kosmetik de la marque Flormar. 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche