Chalon sur Saône

Repas oriental pour les bénévoles des Restos du Cœur de Chalon-sur-Saône

Mercredi matin, un bénévole offre un repas syrien aux bénévoles des Restos du Cœur. Retour avec info-Chalon sur ce geste de reconnaissance d'un réfugié à qui l'association a tendu la main.

Fouad Alsoufi, 33 ans, jeune réfugié originaire de Homs, en Syrie, est venu en France, il y a deux ans. C'est aux Restos du Cœur qu'il a eu ses premiers cours de français. Désirant montrer sa reconnaissance pour ce que notre pays a pu faire pour sa famille, ce jeune bénévole plein d'entrain a décidé d'offrir des plats syriens aux bénévoles de l'association qui lui a tendu la main, mercredi matin.


Il y a 140 bénévoles des Restos du Cœur sur le Chalonnais. Plus de 2 000 personnes dans le Chalonnais poussent chaque semaine la porte du local. Malheureusement, le nombre ne cesse d'augmenter.


Issu d'une famille de la grande bourgeoisie d'Homs, la ville — troisième ville du pays — qui fut l’épicentre de la révolte syrienne sur lequel s’était acharné le pouvoir de Damas, Fouad qui a tout perdu dans son pays, s'est réfugié en France, le pays des droits de l'Homme et terre de liberté. Reparti de zéro, le jeune homme a pour objectif d'ouvrir un restaurant spécialisé dans la cuisine levantine et orientale. En attendant, il travaille en tant qu'intérimaire.


Kebbés (délicieuses boulettes sous forme de torpilles farcies composées d’une coquille croustillante faite de bulghur, d’oignons et de bœuf finement haché) , dolmas (feuilles de vigne farcies), knafeh (pâtisserie faite de nouilles kadaiyf*, de pistaches et de fromage) et autres mets délicieux venus du Machrek sont au menu, pour la plus grande joie des palais des bénévoles, lesquels l'ont bien mérité.


Ce mercredi matin, ils étaient une quinzaine de volontaires au Restaurant du Cœur des Prés Saint-Jean, situé au 1 Ter Rue Winston Churchill, à Chalon-sur-Saône.


Alors que la campagne d'hiver prend fin le 17 mars prochain, les Restos du Cœur lancent leur collecte d'été les vendredi 8 et samedi 9 mars dans les moyennes et grandes surfaces de Chalon-sur-Saône. L'association créée par le très regretté Coluche en 1985, qui, chaque année, prouve son utilité auprès des plus démunis, a plus que jamais besoin des dons tant le besoin est croissant. Que ce soit des denrées alimentaires ou des produits d'hygiène, les Restos collectent ce que vous êtes en capacité de donner, à l'exception des produits frais. Dans la liste, produits alimentaires non périssables de préférence en petit conditionnement comme les conserves de viande et de poisson, de légumes, du riz, des desserts. Les bénévoles peuvent également recevoir des produits pour enfants en bas âge, y compris le lait maternisé ainsi que des produits d'hygiène pour la famille.


Autant le dire tout de suite, cette collecte est vitale pour les Restos du Cœur. Le nombre de personnes en grande précarité augmente dans notre pays. Dans les centres, on commence à parler de grande pauvreté, voire de misère.


Si Fouad a fait un plat pour la quinzaine d'entre eux, présents ce mercredi midi, il nous confie qu'il en fera de même pour les nombreux autres. Quant à la campagne d'été, elle court jusqu'en novembre.

* nom des vermicelles d'origine levantine, appelées également sha3ar al-malak («cheveux d'ange» en arabe). Elles entrent dans la confection d'un délicieux gâteau connu dans tout le Proche-Orient, le kenafeh dont Info-Chalon vous proposera, un jour, la recette.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche