Chalon sur Saône

Les mathématiques de façon ludique au lycée Mathias à Chalon-sur-Saône

Mardi après-midi, débutait un jeu de piste à travers le lycée Mathias, à l'occasion de la Semaine des Mathématiques, qui se déroule en ce moment. Retour avec Info-Chalon sur ce concours auxquels participaient 120 élèves.

À 14 heures, débutait, au lycée Mathias, situé au 3 Place Mathias, à Chalon-sur-Saône, le concours intitulé «Mathias ?? Maths yes !!», le genre de titre à mettre au crédit de M. Jean-François Laur, professeur agrégé de Mathématiques, connu pour ses blouses customisées, ses jeux de mots et autres calembours qu'il affectionne tant.


Le lycée Mathias fête la Semaine des Mathématiques avec un jeu de piste
Depuis 1 mois, des affiches annonçaient ce concours par équipe. À savoir, un jeu de piste à travers tout le lycée. Dès 13 heures 30, les 120 participants, 25 arbitres et 10 organisateurs ont été réunis par M. Laur, secondé par M. Simon Berthommier, adjoint pédagogique et Mlle Romane Boy, en service civique, qui donnait les dernières consignes.


Les 120 participants, répartis en 26 équipes, étaient des élèves des 7 classes de seconde du lycée.


«Bravo à toutes les équipes engagées et aux arbitres, ce concours est original, les élèves sont compétiteurs et organisateurs, les 6 stands sont autonomes et doivent se gérer, bonne chance à tous », soulignait M. Anthony Barbero, proviseur du lycée Mathias qui a lancé officiellement lancé le concours.


Les compétiteurs se lançaient sur les pistes historiques et scientifiques. 6 stands à travers le lycée, des questionnaires de mathématiques à chaque étape et des fiches culture de liaison entre chaque stand. Le stand surprise de la 127 fut une grande réussite : un cheminement vectoriel au sol.


«On a été très bien accueillies par les dames du CDI qui avaient préparé un super stand décoré. La pochette des fiches à donner est super épaisse. Morgane et Joséphine m’ont aidé à tout mettre en place, les équipes sont motivées et on devait gérer les attentes et le stress», raconte Léna, élève en Seconde3 et responsable du stand CDI.


Tout l’après midi, les équipes ont circulé et cherché, à travers le lycée.


«Nous nous sommes inscrites car nous sommes très fortes en langue et les fiches culture sont en anglais, espagnol, italien et même allemand. Heureusement, M. Laur nous a permis de nous entraider! Les garçons de Seconde4 nous ont aidés sur la fiche "Fibonacci" en italien, et en retour, nous avons aidé sur "Hardy" en anglais», nous dit Zoé, élève de Seconde6 et membre d’une équipe très motivée.


Sur tous les stands, on pouvait retrouver des adultes, membres de la vie scolaire, professeurs associés, aide de laboratoires.


«Nous nous sommes répartis les tâches, les élèves arbitres gèrent l’accueil et la passation des épreuves, nous rassurons les plus stressés et on m’a confié la correction des fiches au fur et à mesure», nous confie Mme Stéphanie François, qui enseigne les sciences de la vie et de la Terre (SVT) au lycée.


Plutôt disciplinées, les 26 équipes déambulaient dans les couloirs du super bâtiment scientifique de Mathias, sans occasionner la moindre gêne et ce, durant toute la durée du concours. Nous continuons notre chemin vers un stand où semble régner à la fois bonne humeur et rigueur : des tables d’accueil à l’extérieur, une chaleureuse ambiance sans oublier des bonbons pour les arbitres...


«J’ai trouvé l’idée géniale et je me suis inscrite pour faire partie des stands. Mes jeunes arbitres étaient formidables. Bon, c'est vrai, certaines équipes un peu trop énergiques avaient besoin d'être canalisées mais dans l'ensemble, tout s'est bien passé», nous explique Mme Brigitte Marlin, la lingère de l'établissement.


La fin de l’après midi approche, tous les groupes s’activent, le corrigé de la fiche Euler s’est perdu en route, Mme Léa Gambin fait le numéro de secours, Mme Océane Lévêque,la secrétaire de M. Laur, quant à elle, fait le tour des stands pour amener les derniers documents.


«Au départ, j'avoue, c’était pas gagné! Pas simple de gérer tout ça, M. Laur nous a un peu recadrés mais là ça roule. Avec Victoire, nous sommes trop fiers ! Nous devons corriger les fiches de notre stand. Perso, je ne ne suis pas super fort en maths, mais là, ça me plasait. M. Laur m’a dit : Top Colin !», nous confie Colin au bâtiment administratif.


Dans la vie, le tout, c'est de s'y mettre!
Vers 17 heures, tout ce petit monde se retrouvait dans la salle polyvalente du lycée pour le goûter et le final. Jus de fruits, corniottes et chouquettes maison, le chef-cuisnier de Mathias étant un ancien pâtissier, les élèves ont plutôt de la chance.


«Un vrai régal! Comme d’habitude, nos cuisiniers étaient au top!», nous dit M. Laur.


Eugène et Mohammed, ces deux élèves ont choisis par le professeur de mathématiques pour piloter la distribution.


«Sérieux, ça faisait plaisir, on a bien cherché et travaillé, c’était intéressant mais on avait répondu un peu vite, parfois», nous expliquent-ils. Leur équipe finira, tout de même, 3ème.


Les prix sous forme de bons d’achat ou places de ciné ont été achetés par le Foyer socio-éducatif (FSE). Mais le lycée n’était pas en reste. Ainsi, M. Patrick Gallet, intendant de l'établissement, remettait 10 bons d’achat de 10 euros chez Décathlon. «La tête et les jambes!», s'exclamera M. Laur.


«Dans la vie, le tout, c’est de s’y mettre!», dira M. Gallet (pour «6 mètres»).


Pour la petite anecodte, ce petit jeu de mot de l'intendant, «très succulent» pour M. Laur, était dans la fiche Euler.


Outre MM. Anthony Barbero et M. Hervé Guillarme, respectivement proviseur et proviseur adjoint du lycée Mathias, étaient également présents des responsables académiques. Ainsi, Mme Geneviève Loridon, inspectrice pédagogique régionale et référente en mathématiques, informatique et science du numérique, M. Jean-Luc Pernette, inspecteur de l'Éducation nationale et Mme Nathalie Leblanc, élue au Conseil général de Bourgogne Franche Comté référente sur les lycées chalonnais.


M. Pernette, qui est également responsable des affaires scientifiques et techniques pour le rectorat de Dijon et également l'initiateur de la Semaine des Mathématiques. L'opération implique plus de 150 000 élèves, de la maternelle à la terminale, répartis sur les quatre départements de l'ancienne région de Bourgogne (Yonne, Nièvre, Saône-et-Loire et Côte d'Or).


M. Laur qui tenait à salue la présence de toutes ces personnes, nous dit que «le but de ce concours était conjuguer le mot "ensemble"! Les maths sont une langue universelle, comme la musique. Une langue pas facile à manier mais fort importante comme la culture, l’art et l’histoire, des thèmes mis en avant par Mme Leblanc. Je suis très fier de tous ces élèves inscrits et motivés! Nous offrons les traditionnelles violettes de Mathias à mesdames Loridon et Leblanc».


Pendant ce temps, le jury présidé par Mme Béatrice Lavigne, professeur de SVT, épluchait tous les bilans, soit 26 fois 6 questionnaires et 6 fiches culture, sans compter les bonifications de la mission 1 Fermat ou l’étape vecteurs de la 127. Ainsi, les 350 bilans furent classés et répertoriés. Une équipe de 5 filles de Seconde3 arrive en tête : il s’agit de Mlles Bleuenn Cahouet, Lucie Paret, Jeannelle Peutin, Léa Dinant et Charlyne Thierry.


M. Laur recevait des mains de M. Pernette la coupe rectorale de la semaine des maths pour toutes les équipes et élèves qui se sont impliqués au lycée Mathias, sous un tonnerre d'applaudissements.
Info-Chalon félicite M. Laur ainsi que tous les acteurs de ce beau projet, visant à célébrer les mathématiques de manière plus ludique, en espérantque l'opération sera reconduite l'année prochaine.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche