Chalon sur Saône

Gilles Platret et Maxime Ravenet ont dévoilé la feuille de route de l'appel à projets 2019

Après la première édition qui avait été sollicitée avec plus de 150 projets dans 13 quartiers chalonnais, les élus de la ville de Chalon réitèrent l'opération en mobilisant à nouveau jusqu'à 500 000 euros.

Ce mercredi 13 mars, Gilles Platret et Maxime Ravenet ont lancé ce qu'ils ont qualifié d'Acte 2 de l'appel à projets. 151 projets avaient été déposés l'année dernière pour 28 considérés comme éligibles financièrement et techniquement et c'est par vote que 13 projets avaient été retenus à savoir 1 par quartier. La plupart des projets validés sont en cours de réalisation et le dernier d'entre eux à avoir été officialisé est celui par exemple du verger Clémenceau dans le quartier Saint Gobain. 

Des projets qui doivent se situer dans une enveloppe budgétaire de 500 à 40 000 euros

Gilles Platret a tenu à rappeler les conditions qui fixent les contours de l'appel à projets. Ils doivent être nécessairement portés par des Chalonnais, à titre individuel ou aussi à titre associatif. La date de clôture des dossiers est fixée au 30 avril.

Des projets qui devront se classer dans le cadre de "l'amélioration du cadre de vie, de l'embellissement ou encore de l'aspect pratique. Mais les thématiques de sécurité, de loisirs ou de manifestation sont aucunement exclues. "C'est l'occasion de donner la parole, d'ouvrir une boite à outils" a rappelé Maxime Ravenet, adjoint au maire de Chalon sur Saône.

Une piste d'atterissage pour Aliens au Parc Georges Nouelle

Interrogé par info-chalon.com sur des projets farfelus déposés en mairie, bien évidemment, ils n'ont pas été oubliés par les Chalonnais. L'un d'entre eux aura d'ailleurs marqué les esprits avec l'idée de mettre en place une piste d'atterissage pour nos amis extraterrestres au Parc Georges Nouelle. Rappelons toutefois que tous les projets déposés en mairie seront étudiés, et que leur faisabilité technique et financière sera passé au crible des services municipaux. a toutefois rappelé Gilles Platret. 

"L'intérêt est de satisfaire un motif d'intéret public sur le domaine public". En septembre 2019, tous les projets retenus pour faisabilité seront soumis à l'avis consultatif par vote avec l'idée de les classer par priorité. Les habitants participeront cette année par un vote électronique si les modalités sont réunies au moment voulu. 

L'année dernière, les 13 projets retenus et lancés, auront mobilisé 300 000 euros d'argent public. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche