Chalon sur Saône

1400 personnes à la Marche du climat de Chalon-sur-Saône

1400 personnes ont participé samedi après-midi à la Marche du climat organisée à Chalon-sur-Saône. Les manifestants ont défilé entre la Cathédrale Saint-Vincent et la Place de Beaune via les rues piétonnes. Retour en images sur la mobilisation avec info-Chalon.

1400 manifestants lors de la marche du climat samedi matin dans les rues de Chalon-sur-Saône. Bien plus que les 500 lycéens qui ont défilé la veille, vendredi. C'était pourtant pas mal. En effet, c'est la première que les lycéens de notre ville se mobilisaient contre le réchauffement climatique. Ils avaient d'ailleurs fait bien plus que les 250 à 300 personnes qui s'étaient rassemblés pour la même cause, le 27 janvier dernier.

Deuxième marche pour le climat réussie
Beaucoup de familles dans l’opération lancée par Mickaël Bouteilley, 24ans, président de l'Association Chalonnaise transition écologique(Acte) avec Capen71, le collectif citoyen Bien vivre à Chalon et l'AGEP de Givry. Toutes les générations étaient présentes, des grand-parents, aux enfants et petits enfants. Toutes et tous inquiets pour le futur. Sans nul doute, pour ces personnes mobilisées samedi il y a réellement urgence à agir.


Les organisateurs de la manifestation ont insisté sur l'absence d'une double voie cyclables "légales" sur la Citadelle. Pour d'autres, il est également question de la Forêt gourmande prévue sur un terrain près du Lac des Prés Saint-Jean ou encore que le 15 avril, sur l'Avenue du 8 mai 1945 seront prochainement abattus des arbres...


C'est donc devant une banderole «Soyons le changement, sauvons le climat» que les troupes ont parcouru la distance entre l'Esplanade de la Cathédrale Saint-Vincent et la Place de Beaune.


Le cortège a emprunté la Rue aux Fèvres, la Grande Rue, la Rue du Châtelet puis la Rue du Général Leclerc, la Place du Général de Gaulle et la Rue du Palais de Justice avant d'arriver Place de Beaune. Bénéficiant d'une météo clémente, les manifestants étaient également soutenus par la fanfare de l'Arrosoir.


Parmi les organisations présentes, en dehors des organisateurs, la Confédération Paysanne, le collectif Pour un urbanisme responsable, Nous voulons des coquelicots, la Forêt gourmande de Diconne et l'Espace PAMA. Notons la présence de M. Mourad Laoues, conseiller municipal EELV ou d'une trentaine de Gilets Jaunes, venant pour certains, de Tournus.


Divers stands ont été installés, Place de Beaune, par les organisations présentes à la manifestation, l'occasion de présenter leurs divers projets.

Pour Mickaël, satisfait de cette mobilisation sans précédent à Chalon-sur-Saône,«c'est une réussite».


Pour la plupart des participants, il y a urgence à agir vite. Le mouvement prenant de l'ampleur, d'autres actions sont prévues, «très prochainement».


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche