Chalon sur Saône

Plus de 300 personnes mobilisées dans un exercice de sécurité civile grandeur nature à Chalon sur Saône

Le scénario retenu était celui d'une "tuerie de masse" dans l'enceinte du Colisée. Un important dispositif a été déployé tout au long de l'après-midi. L'occasion de tirer les enseignements pour les forces de l'ordre mais pas seulement. Les explications d'info-chalon.com.

A l'image de celui réalisé en zone gendarmerie cet été du côté de Verdun sur le Doubs, les exercices grandeur nature, permettent aux observateurs de tirer tous les enseignements utiles pour faire face en cas de péril majeur. Ce jour, c'est un attentat terroriste qui était au coeur du scénario concocté par les services de police et les services de l'Etat. Dans un premier temps, ce sont deux voitures, conduites par des terroristes qui ont renversé à plusieurs endroits autour du Colisée des spectateurs. Les secours sont informés de l'accident de la circulation avant que le scénario prenne une toute autre tournure. 

4 à 5 individus, cagoulés et équipés d'armes automatiques, pénètrent dans le Colisée et mitraillent le public. Plusieurs dizaines de spectateurs sont victimes des tirs. Dès lors, c'est toute une mécanique qui se met en route. Premiers services de police à travers les policiers de la BAC et déclenchement des unités du RAID, du GIGN, de la BRI, d'une unité de déminage mais aussi des services de secours, sapeurs-pompiers, SAMU... En toute ce sont pas moins de 300 personnes qui ont été mobilisés en ce jour, avec notamment la participation d'une cinquantaine d'étudiants de l'IFSI de Chalon sur Saône, qui ont su jouer les victimes malgré le vent glacial qui sévissait autour du Colisée.

En début de soirée, en présence des autorités judiciaires, du Procureur de la République, de la substitut du Procureur, du Préfet de Saône et loire et du Sous-Préfet de l'arrondissement, des élus locaux, un premier débriefing s'est tenu à huis clos, histoire de tirer une première lecture des actions des uns et des autres. Un exercice qui permet sans cesse de renforcer les coordinations de chacun des acteurs dans pareille situation. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche