Chalon sur Saône

Les adieux émouvants de la Caserne des Pompiers au lieutenant Jean-Yves De Carli

Le lieutenant Jean-Yves a pris sa retraite de sapeur-pompier professionnel. Une cérémonie a été organisée en son honneur, vendredi 5 avril 2019, à la Caserne des Pompiers de Chalon-sur-Saône. Info-Chalon revient sur cette soirée riche en émotions.

«Quarant-trois ans de service, ça passe vite !», nous confie le lieutenant Jean-Yves De Carli, juste après avoir fait ses adieux à ses collègues de la Caserne des Pompiers de Chalon-sur-Saône, située 4 Rue Raoul Ponchon. De nombreuses personnes - sapeurs-pompiers, famille, amis - étaient présentes en cette soirée du vendredi 5 avril2019, lors de la cérémonie organisée, à 18 heures 15, pour le départ en retraite de ce sapeur-pompier professionnel.

Jean-Yves De Carli, 43 années exemplaires de service 


La vocation de ce soldat du feu, né il y a 61ans à Chalon-sur-Saône, est apparue très tôt. «Mon grand-père était lui-même pompier. Il a su me donner l'amour de la profession et a terminé lieutenant-colonel», se souvient M. De Carli. À l’adolescence, il prend sa décision : il sera sapeur-pompier.


«Bon... j'ai fait un peu moins bien que lui. Je suis juste lieutenant (rires)», rajoute-t-il, amusé.


C'est à l'âge de 17 ans que Jean-Yves s'engage comme sapeur-pompier volontaire, au centre de secours principal de Chalon-sur-Saône, le 1er octobre 1975. Très rapidement, il part pour la brigade des sapeurs-pompiers de Paris où il sert pendant 1 an. Après un passage par Corbeil-Essonnes, M. De Carli a le mal du pays, il rejoint les pompiers de Chalon-sur-Saône, sa ville natale, le 1er juillet 1981.


Jean Yves a su gravir les différents échelons pour accéder au grade de lieutenant, il a participant à de nombreuses interventions comme les inondations de 1983 avec l'évacuation de l'Hôpital de Chalon-sur-Saône sur l'Île Saint-Laurent.


Sa longue carrière, marquée par les années Marlot*, fut jalonnée de moments importants où M. De Carli a pu mesurer l'évolution du service incendie et secours de notre ville, chère à son cœur.


Lui qui travaillait au bureau de dessin de la Caserne avec MM. Thierry Pagès, Didier Pelisse et Michel Marlot, conserve de nombreux souvenirs de ses années passées à Châteaudun, comme ce jour où il a fait un concours de vodka avec le ministre de l'Intérieur polonais ou encore quand avec son ami de toujours Jean-Yves Faure, alors qu'ils étaient invités d'honneur pour l'inauguration de l'École nationale des pompiers chinois — Chalon-sur-Saône fut pendant longtemps le centre de référence nationale pour les appareils respiratoires isolants (ARI) —, se sont retrouvés sans interprète dans un hôtel de Pékin... pas facile la communication!


Soutenu par la municipalité de l'époque, Jean-Yves De Carli a travaillé sur des documents fondateurs pour les sapeurs-pompiers de France.


Puis ce fut l'aventure Cameo** avec de nombreuses conférences aux États Unis où le lieutenant De Carli porta les couleurs de Chalon-sur-Saône, bien au-delà de nos frontières.


Affecté à la section 1, avec «Tonton», il seconde M. Gérard Brussier, dit «Minet».


De nombreux collègues ont tenu à lui rendre un vibrant hommage, parmi lesquels le commandant Thierry Vuillemin. Ils lui ont offert de nombreux cadeaux ainsi qu'un beau bouquet de fleurs à sa femme, aux bords des larmes, visiblement émue par ses adieux tant la Caserne occupait une bonne partie de leur vie. Puis quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il adressait quelques mots à ses collègues et amis de longue date venus lui témoigner leur affection lorsqu'il vit surgir son fils venus avec toute sa petite famille, qu'il croyait encore au Québec, pour le plus grand bonheur de la grand-mère, heureuse de voir ses petits-enfants.


Jean-Yves De Carli, véritable figure emblématique de la Caserne, était aussi un passionné d'informatique, il a mis en place tout le réseau . La Caserne lui doit l'arrivée des premiers ordinateurs Apple au centre. Sportif émérite et amoureux de la montagne,son palmarès qui force le respect et peut en laisser jaloux plus d'un pompier :


3 places de 3ème au Parcours Sportif du Sapeur Pompier (PSSP) séniors
Vice-Champion de France vétérans en 2005
Champion de France vétérans en 1998, 1999, 2001 et 2002
Record PSSP vétérans pendant 8 ans de 1998 à 2006, «Pour perdre la seule année où cela se passait à Chalon!», dit-il, provoquant l'hilarité de l'assistance.


Si le lieutenant Jean-Yves Carli a pris sa retraite de sapeur-pompier professionnel, il ne raccrochera sûrement pas complètement car il va rejoindre les anciens de la Caserne comme l'y invite le commandant Vuillemin.


«Tu seras toujours le bienvenu parmi nous et si ça te manque, on pourra te trouver un peu d'activités avec nos anciens. Là, maintenant, tu fais bien partie des anciens, enfin des jeunes anciens», lui dit à ce propos, le commandant de la Caserne des Pompiers de Chalon-sur-Saône.


Après les discours des collègues, le lieutenant à la retraite a été décoré pour ses 43 années exemplaires de service, faisant honneur à la profession qu'il a su être un digne représentant.


Nul doute qu'au moment où nous quittons la Caserne, la soirée a dû être bien arrosée, comme il se doit. En tout cas, au vu des nombreux sourires, nous sentons que M. De Carli, espiège devant l'assistance, était aimable et aimé.


«Les premières semaines vont être dures, j'en suis sûr... La Caserne avait une grande place dans ma vie», nous dit-il, encore ému.


Cette riche et passionnante carrière, héritée de son grand-père, le lieutenant Jean-Yves De Carli la doit aussi à sa femme qui a toujours su le soutenir tout au long de ses années, il a su la transmettre à ses enfants puisque 2 d'entre eux, sont sapeurs-pompiers professionnels et le dernier a exercé comme sapeur-pompier volontaire à Chalon-sur-Saône et qui sait peut-être demain, ses petits enfants?


Au nom de l'ensemble du personnel de la Caserne de Pompiers de Chalon-sur-Saône et l'équipe d'Info-Chalon, nous souhaitons à Jean-Yves une très belle nouvelle page dans sa vie et qu'il partage encore beaucoup de bons moments avec sa famille et ses proches.


Merci pour tout, Jean-Yves!

 

* M. Michel Marlot, ancien directeur des services d’incendie et de secours de Saône-et-Loire, fut chef de corps des sapeurs-pompiers de Chalon-sur-Saône, de 1986 à 1994. Il est décédé le 23 mars 2017.
** Cameo est le nom d'un logiciel de gestion des risques chimiques.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche