Chalon sur Saône

Participez à la collecte de fonds pour la restauration de la mosaïque du patio de l’Espace des Arts et inscrivez votre nom dans son histoire !

« Je veux que ce soit la participation de toutes celles et tous ceux qui ont envie de s’inscrire dans une histoire qui a démarré en 1971 avec la Maison de la Culture et qui renait aujourd’hui sous l’Espace Des Arts. » a déclaré Sébastien Martin Président du Grand Chalon !

Dans le but de la restauration de la mosaïque du patio de l’Espace Des Arts, mercredi, à 19 heures, à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône, se déroulait une conférence de presse organisée par le Grand Chalon conjointement avec la Fidal pour le lancement d’une collecte de Fonds à destination des entreprises du territoire et de la population du bassin chalonnais.

Après une prise de parole brève de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, la parole était donnée à Richard Klein, architecte DPLG à Lille, pour une présentation de la fresque sur le plan historique et du projet de restauration de la mosaïque du patio de l’EDA. Cette intervention très pointue a permis à la quarantaine de personnes présentes de connaitre la genèse entière de ce projet pharaonique des travaux de l’EDA.

La société Mécénat & Entreprises Fidal, représentée au niveau local et national, par son intervenant Stéphane Couchoux, avocat associé et Responsable national du secteur fondations, présentait les différents aspects du mécénat et de la défiscalisation sur les dons investis.

Il faut savoir, que cette mosaïque du patio, est une œuvre exceptionnelle qui a été réalisée en 1970 par la mosaïste Arlette Piantanida qui faisait partie alors du collectif ‘L’œuf’ fondé au début des années 1960 par l’architecte Jean Piantanida et qui comptait plusieurs membres : les architectes Pierre Puccinelli  et Roger Brusetti, les sculpteurs Jacques Bertoux… et des designers graphistes et mosaïstes tels que Charles Gianferrari, Fernadino Stafetta et Sergio Moruzzi.

Cette mosaïque du patio aux figures géométriques colorées avait été installée le 13 septembre 1971 lors de l’inauguration de la Maison de la Culture. Exposée en plein air et à la pollution urbaine, elle n’a pas résisté aux intempéries et on constate actuellement sur cette œuvre de nombreuses altérations qui concernent la dévitrification de certains verres, des décollements et de nombreuses fissures.

Une souscription publique est donc lancée pour ce projet de rénovation dont l’estimation est portée à, 460 000 euros pour douze mois de travail (désamiantage, remplacement du support, restauration…) qui a déjà fait l’objet d’une attribution de subvention de 120 000 euros par l’Etat, 60 000 euros par le Département. La campagne de mécénat populaire sera réalisée par la Fondation du Patrimoine (reconnue d’utilité publique) pour tenter de couvrir tout ou une partie de la somme restante et permettra aux donneurs  une déduction de leurs impôts de 60% de leur don pour les entreprises et 66 % de leur don pour les particuliers.

Sébastien Martin confiait à info-chalon : « On fait un appel à toutes celles et tous ceux qui ont envie d’inscrire leur nom dans l’histoire de l’Espace des Arts. On a fait des gros travaux qui ont été financés par le Grand Chalon et ses partenaires, mais là, sur la fresque, je ne veux pas que cela soit financé comme habituellement par des subventions. Je veux que cela soit la participation de toutes celles et tous ceux qui ont envie de s’inscrire dans une histoire qui a démarré en 1971 avec l’ouverture de la Maison de la Culture et qui renaît aujourd’hui sous le nom de l’EDA en 2018. C’est pour cela que nous sommes dans une opération avec la Fondation du Patrimoine où chaque habitant de la région chalonnaise peut participer à la restauration de cette fresque et peux s’inscrire dans cette histoire qui était la Maison de la Culture puis l’EDA. Pour financer ce projet, il faudrait récupérer à peut près 200 000 euros sur tout le bassin chalonnais. Je pense que c’est possible quand on sait que pour la rénovation de la Pharmacie de l’Hôpital de Chalon, on avait récupéré 80 000 euros de dons, ce qui avait permis à l’époque de ne rien coûter à la ville ! ».    

Pour faire un don : www.fondation-patrimoine.org         

(De nombreuses surprises attendent les généreux donateurs)

Le photoreportage info-chalon

J.P.B

     

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche