Chalon sur Saône

"Le Code de la route jugé dangereux par la ville de Chalon-sur-Saône" déplore l'association VéloSurSaône

Communiqué de presse

Double sens cyclable (DSC), cédez le passage cyclistes aux feux (CPF), vous connaissez?
Inconnus à Chalon! ....Zone de rencontre, sas cycliste, zone 30, ....? Inexistants ou presque; et bien peu respectés lorsqu'ils ont le mérite d’exister.

Ces dispositifs sont pourtant légaux depuis 2012. Ils figurent dans le code de la route, pour faciliter les mobilités actives et permettre la cohabitation entre tous les usagers de la chaussée. A Mâcon, à Dijon, à Bourg en Bresse, à Dole, à Lons le Saunier, toutes ces villes ont testé puis validé une circulation partagée en centre ville.

Mais à Chalon, la municipalité est plus encline à créer des places de parkings pour les voitures sur la voirie et ignore délibérément tous les aménagements facilitant la circulation des cyclistes. Elle les ignore alors que VélosurSaône, n’a cessé d’interpeller la Commission de circulation sur les aménagements réalisables. VélosurSaône est allé jusqu’à présenter des solutions issue du code de la route. Et cela n’a pas suffit. Ces dispositifs du code de la route ont été jugés comme dangereux pour ne pas devoir les appliquer!

L'enquête nationale, intitulée "baromètre de villes cyclables", réalisée fin 2017 a classé Chalon "défavorable à la circulation cycliste". Un comble vu la position géographique de Chalon-sur-Saône qui est à la croisée de plusieurs voies vertes importantes.

Le centre ville de Chalon-sur-Saône, devient le “point noir” de renommée nationale, malheureusement, quand on écoute les cyclotouristes qui y sont passés ou y ont séjourné dernièrement. Car voyez-vous un cyclotouriste pense d’abord à sa sécurité et à celle de ceux qui l’accompagnent avant de s’engager vers un gîte, un hôtel, un restaurant ou tout autre commerce. Il en va de même pour l’écolier, le collégien et le lycéen. Et aussi pour tous les autres cyclistes au quotidien. La sécurité des déplacements des plus vulnérables (PMR, piétons, cyclistes) devrait être une priorité en matière de circulation et de partage de l’espace public.

La mairie reste sourde aux demandes d'aménagements, sollicitées par VéloSurSaône et d’autres associations. Pire, elle supprime des bandes cyclables quitte à mettre les cyclistes en difficulté ou à leur demander de descendre de vélo..!
Situation inacceptable, inadaptée à l'époque et aux enjeux actuels. Il serait temps de changer d'état d'esprit.

Mais à Chalon, on préfère faire la fête au Tour de France et laisser en difficultés les cyclistes au quotidien.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche