Chalon sur Saône

Inauguration de l'exposition Hanami à la Chapelle du Carmel, à Chalon-sur-Saône

Hier, avait lieu l'inauguration de l'exposition Hanami, à la Chapelle du Charmel à Chalon-sur-Saône. Retour en images sur le vernissage avec Info-Chalon.

Art Image, association pour la promotion de l'Art Contemporain dans le Chalonnais et créée en 2000, consacre depuis les débuts de son existence une place non négligeable à la sculpture. La sculpture actuelle pour être précis. Accueillir Jean-François Demeure ne peut être que dans la continuitié de ce que l'association a toujours monté.


Un printemps de fleurs blanches butinées par des carassins
Mardi, à 18 heures 30, avait lieu l'inauguration de la nouvelle exposition de Jean-François Demeure, intitulée Hanami, en présence de Maryvonne Binder, présidente d'Art Image, de Benoît Dessaut, adjoint en charge de la culture et du patrimoine de Chalon-sur-Saône et Mina Jaillard, conseillère Municipale.


Né en 1946, Jean-François Demeure a été formé à l'École des Beaux-Arts de Nice dans les années 60. Sculpteur avant tout, il a enseigné la culture générale puis le volume et l'espace en 1973 à l'École Nationale Supérieure d'Art de Limoges.


Depuis 1976, on lui doit de très nombreuses expositions, installations et vidéos. En 1983, il a participé au lancement du parc de sculpture de l'Île de Vassivière en Limousin qui devint ensuite le Centre International d'Art et du Paysage. Il a également participé à de nombreuses résidences d'artistes à l'étranger. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées.


Hanami signifie «regarder les fleurs» en japonais, principalement les fleurs de cerisier (sakura).


Ainsi, Jean-François Demeure nous entraîne vers le Pays du Soleil Levant, où il a plusieurs fois exposé. Le pays des jardins, des cascades, non loin du Mont Fuji, le pays où l'on admire les cerisiers en fleur. La contemplation des fleurs de cerisiers est une tradition ancestrale du Japon, le hanami, imprégnée des rites shintoïstes et de philosophie, héritière de fait d'un mouvement philosophique historique, le Mono No Awre, signifiant «le pathos des choses». Un mouvement qui prône la beauté de l'éphémère, la mélancolie du temps qui passe, l'apologie de la Nature et qui invite à s'émerveiller de l'instant présent. Tour à tour artistique, philosophique ou meurtrière, allégorie du cycle de la vie, la fleur de cerisier se révèle être un symbole identitaire millénaire, emblématique de la culture japonaise.


De là, les fleurs conceptuelles, assimilables à des poèmes cristallisés, longuement méditées de Jean-François Demeure. Des sculptures évidées en leur partie haute servant chacune de réceptacle aqueux à un cyprin doré (carassius auratus) nageant dans cet espace créé ex nihilo ou plutôt ex materia.


La pierre, l'eau et l'élément vivant à la symbolique trouble.


Exposition du 24 avril au 11 mai 2019


Chapelle du Carmel
16, Rue de la Motte
71100 Chalon-sur-Saône


Entrée libre
Tous les jours de 14 heures à 18 heures sauf le mardi.


Présentée par Art Image
Tél. 06.16.46.40.37
www. artimage-chalonsursaone.eu

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche