Chalon sur Saône

Sangdragon le 17 mai à Chalon, ça vaudra le détour. Doit-on vous faire un dessin ? Bon, dans ce cas, suivez-nous...

lls bouillent dans leur jus, trépignent d’impatience, les frères d’armes du groupe Sangdragon, issu de Mâcon. Lorsque les gladiateurs seront lâchés dans l’arène du Théâtre du Port Nord de Chalon-sur-Saône le vendredi 17 mai à 20h, au même titre que leurs compères de Celkilt et des Ramoneurs de menhirs, cela risque fort de fuser de toutes parts et d’être énergivore jusqu’à la dernière parcelle de vie !

Enregistré et filmé, Sangdragon se produira, en ce printemps, uniquement dans la cité de Niépce, avec de l’inédit en prime…Interview pour info-chalon.com de Will Hien, à la basse, aux backing vocals et chœurs pour Sangdragon. 

 

Etre bassiste au sein de Sangdragon, qu’est-ce que cela signifie sur le plan artistique ?

« Salut à tous ! Etre bassiste dans Sangdragon, c'est d'abord être au service des compositions de Vincent, leader emblématique du projet depuis plus de 25 ans. Personnellement, je me vois comme un soutien rythmique de la guitare, du bouzouki et des nombreux vocaux, chœurs ou gutturaux, du groupe. Etant donné que nous évoluons sur scène avec une seule guitare, ma basse doit occuper beaucoup d'espace, sans toutefois bouffer les fréquences des nombreux arrangements symphoniques du groupe. En résumé, je suis la brute du groupe, avec le batteur, mais une brute qui évolue en finesse sur le fil des très nombreuses mélodies qui jalonnent notre musique. »

 

Dans quel registre musical opérera votre groupe ?

« Notre groupe évolue dans le metal extrême symphonique, avec une base death metal / black metal, mais c'est tellement réducteur de dire ça, tant notre musique est variée ! On passe aisément d'un titre ultra-brutal à un titre plus atmosphérique, sur fond de folk médiéval, parfois même dans le même morceau ! Bref, comme il faut bien dire quelque chose pour tenter de nous situer quelque part, nous avons coutume de dire que nous pratiquons du Occult & Symphonic Black-Death Metal... Mais en toute honnêteté, même nous, nous sommes bien incapables de poser une étiquette sur ce groupe, tant nous ne nous refusons aucune incursion dans d'autres styles. La base reste toutefois le metal extrême. »    

 

Qui sont  vos coéquipiers ?

« Alors, il y a Vincent Urbain, créateur de la trilogie Daemonium / Akhenaton / Sangdragon, et compositeur de tous les titres. Sur scène, il est lead vocals et bouzouki, pour le côté folk médiéval. Ensuite, il y a Edouard Verneret, claviériste, qui est responsable de tous les arrangements symphoniques du groupe et des enregistrements studio, et qui assure quelques chœurs également sur scène. Viennent ensuite Matthieu Asselberghs, le guitariste virtuose du groupe, qui assure aussi bien la guitare rythmique que les solos, Paul Sordet, notre jeune batteur, qui est d'une rapidité et d'une précision diaboliques, et enfin Joss et Cynthia Marciniak, qui assurent les chœurs.

Pour ma part, outre le poste de bassiste, j'assure aussi des vocaux sur scène, chœurs et backing vocals gutturaux, en soutien de Vincent, et hors scène, disons que je suis également un peu le manager / booker du groupe... »

 

Que promettez-vous au public chalonnais ?

« Un concert exceptionnel, dans le sens où nous allons profiter de la superbe salle du Port Nord pour enregistrer et filmer le live, en vue de pouvoir sortir des clips pour le prochain album ! Pour cela, plusieurs caméras seront placées sur scène et dans la salle et notre ingé-son va capter notre performance depuis la table de mix. Quitte à enregistrer un live, autant le faire chez nous ! C'est aussi un moyen pour nous de remercier les fans locaux qui nous suivent tout le temps, et qui apparaîtront donc sur nos prochains clips live !

D'un point de vue purement musical, pour l'occasion, Joss, un des choristes (qui est également batteur de formation), va assurer des percussions additionnelles à la batterie, et Matt va ajouter aux parties de bouzouki de Vincent des guitares acoustiques totalement inédites, jamais jouées en live.

Nous allons également profiter du concert de Chalon pour jouer trois nouveaux titres qui seront sur Hierophant, le prochain album : "Curse Of Desert" dans sa version complète de plus de 7'30 (chanson qui a déjà fait l'objet d'un clip sorti en début d'année, sauf que la version du clip ne dure que 5'40), "March To Die", un titre ultra épique, et "War Is War", peut-être le titre le plus brutal et technique jamais écrit par Sangdragon ! Ce dernier n'a jamais été testé en live, et nous sommes donc curieux de voir comment nous allons nous en sortir et comment les gens vont l'accueillir...

Attendez-vous donc à une heure de concert des plus intenses, un set bourré d'énergie brute et de mélodies. Dans Sangdragon, il y a énormément de chœurs et nous ne trichons pas : aucune bande ne tourne derrière pour faire illusion. Nous chantons tout en live ! Ca demande énormément de travail en amont, en répét’, mais c'est tellement plus excitant et puissant le Jour J... Nous espérons donc que le public sera dans la salle dès l'ouverture des portes avec l'envie de tout déchirer dans le pit ! »  

 

Pour vous apprécier grandement, vos partenaires de scène et vous, quel état d’esprit doit-on avoir ?

« Il faut être curieux, dans le sens où il faut accepter que nous passions d'un death metal furieux à un morceau commençant lentement au bouzouki, avec des ambiances folk. Mais en réalité, ces passages atmosphériques ne sont qu'un prétexte pour faire monter la pression, et la plupart du temps, ce genre de titre évoquant la guerre contre les forces du Mal, les chansons se terminent de manière ultra-épique, ce qui permet d'évoquer des images de films et de faire participer le public en le faisant gueuler avec nous. En fait, notre musique n'a qu'un seul but, créer chez l'auditeur les images mentales d'un film épique : quand tu écoutes Sangdragon, il y a de fortes chances que ça évoque chez toi des scènes de Conan Le Barbare, du Seigneur des Anneaux, de Vikings ou encore de Game Of Thrones, et t'as alors juste envie de tout péter... Bref, nous ne sommes pas là pour enfiler des perles, et nous attendons du public qu'il rentre dans notre délire afin de s'éclater avec nous... »

 

Avec Celkilt et Les Ramoneurs de Menhirs, vous serez en pays de connaissance...

« En fait, pas tellement pour les Ramoneurs de menhirs, car nous sommes aux antipodes de la scène punk que je qualifierais de "revendicative". Ceci dit, comme beaucoup de gens de notre âge, nous avons écouté Bérurier Noir dans les années 80, donc nous ne serons pas surpris de voir une simple guitare soutenue par une boîte à rythmes... Ceci dit, comme nous, ils utilisent des instruments traditionnels avec de forts accents folk, tout comme Celkilt, que nous connaissons mieux. Ces derniers sont assez monstrueux dans leur style mais comptez sur nous pour vous démontrer que la Saône-et-Loire possède aussi avec Sangdragon une sacrée pépite ! »

 

Vos chansons délivrent-elles des messages ?

« De prime abord, on pourrait penser que non, dans le sens où tout le projet Daemonium / Akhenaton / Sangdragon repose sur le parcours initiatique de Serphanim, un guerrier des temps anciens qui passe par plusieurs stades, mentaux, physiques ou ésotériques au fil de ses voyages, et de son initiation à certains rites occultes. Sauf que derrière ces histoires, entre le plus souvent en jeu la lutte du Bien contre le Mal, comment lutter pour sa propre survie, et surtout faire ce que tu as envie sans te soucier des autres. Tu rêves de faire quelque chose, eh bien, fais-le au lieu de parler ! Il y a donc un message de liberté derrière, certes sous-jacent, mais bien réel ! En tout cas, ne comptez pas sur nous pour délivrer un message politique, de gauche ou de droite, ça ne nous intéresse pas, on trouve même ça particulièrement chiant... »

 

Que fera Sangdragon à partir du 18 mai ? Des projets en vue ?

« Oh que oui ! Des tonnes de projets ! Tout d'abord, ce concert sera le seul du printemps car nous sommes actuellement en pleine composition du nouvel album... Un album de Sangdragon, c'est parfois plus de 60 pistes par titre, entre les instruments, la batterie, les chœurs à 6 ou 7 voix superposées, les arrangements symphoniques, etc... Et l'album précédent nous a appris qu'il fallait laisser mûrir les compositions, les laisser de côté parfois pendant de longs mois pour y revenir avec de nouvelles idées : entre les premières démos et le morceau final, il y a toujours un gouffre... Un album de Sangdragon prend donc du temps à être composé. On ne rentrera en studio que quand nous serons certains que les morceaux seront excellents et qu'on ne pourra plus rien y ajouter, pas avant...

Pour autant, les deux tiers de l'album sont déjà prêts, et l'album devrait donc sortir en 2020 si tout va bien. A ce propos, nous sommes donc actuellement à la recherche d'un gros label qui pourra nous assurer une distribution et une visibilité mondiales, pas moins. Nous demandons donc encore un peu de patience à nos fans car là aussi, ça ne se fait pas en un mois...

Niveau concerts, nous discutons encore avec quelques organisateurs pour l'automne et l'hiver, nous pouvons d'ores et déjà vous dire que nous allons participer à un gros festival dans l'Ain, où nous proposerons un show spécial pour les 25 ans du projet. Mais c'est surtout en 2020 / 2021 que nous tournerons intensément, quand l'album sera sorti.

Et comme d'habitude, à ce moment-là, nous proposerons au moins un nouveau clip scénarisé, et comme je l'ai déjà dit, un ou deux clips live avec les images qui seront tournées le 17 Mai au Théâtre du Port Nord... Donc, soyez des nôtres !!! \m/ »

 

Pour naviguer plus loin

 


Il reste des places

Elles sont en vente à 16,00 et 18,00 euros. Réservation à la librairie Gibert Joseph à Chalon, sur le site de Tapage Rock (www.tapagerock.free.fr), sur Yurplan, France Billet, Ticketnet, dans les grandes surfaces…

                                                                                      Propos recueillis par Michel Poiriault

                                                                                      poiriault.michel@wanadoo.fr      

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche