Chalon sur Saône

Rencontre avec André Anglaret nouveau Président Départemental de France Alzheimer 71

« Ne restez plus seul devant cette maladie » a déclaré le Président, découvrez son interview !

André Anglaret a été bénévole pendant de nombreuses années au sein de l’organisation internationale reconnue d’utilité publique ‘France Alzheimer’. Par son engagement régulier et ses valeurs de partage au sein de l’association départementale ‘France Alzheimer 71’ dont une antenne se trouve à Chalon, et siégeant parmi la Commission Départementale de Mâcon, il vient récemment d’être élu  Président Départemental de France Alzheimer 71.

André Anglaret confiait à info-chalon : « La plus grande orientation de France Alzheimer, c’est d’aider les familles ! Aussi les plus grands axes qui sont mis en place pour cela, c’est de déployer l’information et l’écoute. Par exemple à Chalon-sur-Saône, nous avons deux permanences par mois où les familles peuvent venir trouver des renseignements et des conseils : l’une est à la maison de l’usager à l’Hôpital William Morey le 4e vendredi du mois et l’autre à Jean Zay le 2e vendredi du mois (horaire de 14 h 30 à 16 h 30.). Il y a plein de choses à savoir sur cette maladie où nous on ne règle pas le problème des malades mais où l’on peut aider les familles à se faire aider sur le plan humain, technique, financier, social… Car il y a plein de choses que les gens ne savent pas alors qu’ils ont des droits à des aides. Notre antenne à Chalon est composée de 8 personnes, le département regroupe 25 bénévoles mais je lance un appel à toutes les personnes qui voudraient nous rejoindre, elles sont le bienvenue. Mais s’il vous plait, « ne restez plus seul devant cette maladie » ! Car il y a des signes avant-coureurs : par exemple quand lors d’une communication avec une personne et qu’elle vous redemande 30 fois la même chose, ce n’est pas la peine de lui répondre « tu me fais ch… je te l’ai déjà dit ! » ou si c’est dix fois la même chose tous les jours et toutes les semaines, c’est qu’il y a vraiment un problème ! Il faut donc écouter la personne et malheureusement se dire, bon ben voilà, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi, ce n’est plus mon mari ou ma femme, plus mon fils ou ma fille, ce n’est plus mon père ou ma mère mais c’est quelqu’un d’autre qui est en train de perdre la tête. C’est une vraie maladie ! Il faut donc que je contacte rapidement un organisme qui pourra me venir en aide ou me conseiller, comme par exemple ‘France Alzheimer 71’ ! ».                   

  

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche