Chalon sur Saône

La Croix Rouge Française inaugure le SSR Marguerite Boucicaut à Chalon-sur-Saône

Mardi après-midi, la Croix Rouge Française inaugurait son nouveau centre de soins de suite et de réadaptation, Marguerite Boucicaut, à Chalon-sur-Saône. Plus de détails sur Info-Chalon.

À 16 heures, une cérémonie était organisée en présence du président de la Croix Rouge Française, Jean-Jacques Eledjam, du sénateur de la Saône-et-Loire, Marie Mercier, du sous-préfet de Chalon-sur-Saône, Jean-Jacques Boyer, du président du Grand Chalon, Sébastien Martin et Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône.

Tour à tour, ils ont pris la parole.


Étaient également présents, entre autres, parmi les nombreux invités, le directeur régional de la Croix Rouge Française, Philippe Velut, le président de la Croix Rouge Française Bourgogne Franche-Comté, Pierre Desray, le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, André Accary, la vice-présidente du Conseil départemental de Saône-et-Loire, Isabelle Dechaume, le maire de Saint-Rémy, ‎Florence Plissonnier, le maire de Châtenoy-le-Royal, Vincent Bergeret, le maire de Couches, Émile Leconte, Amelle Deschamps, l'adjointe au maire de Chalon-sur-Saône en charge des affaires sociales, l'adjoint au maire au maire de Chalon-sur-Saône en charge de la gestion de l'espace public, Joël Lefèvre, l'adjoint au maire au maire de Chalon-sur-Saône en charge des sports, Philippe Finas, la directrice du Centre de soins de suite et de réadaptation (CSSR) Marguerite Boucicaut, Karelle Rouff et le colonel Pascal Boulling, directeur de la Base pétrolière interarmées (BPIA) Caserne Carnot.


Dévoilement de plaques, coupure de rubab, l'objet de la cérémonie étant l'inauguration du CSSR Marguerite Boucicaut, du nom de cette ccélèbre bienfaitrice et gérante du Bon Marché née en 1816 dans un milieu défavorisé à Verjux, près de Chalon, connue pour avoir révolutionné le commerce de détail avec son mari Aristide.


Cet établissement flambant neuf reprend l'activité du centre de rééducation historique de Mardor, implanté à Couches, qui a fermé le 31 mars 2019. Il est le fruit d'un ambitieux programme d'optimisation des espaces et de mutualisation des équipements. Le SSR Marguerite Boucicaut bénéficie de l'expérience des équipes des soins et de rééducation de Mardor qui assurent la prise en charge en hôpital de jour et en hospitalisation complète.


Implanté en centre urbain, à proximité des équipements médicaux et des axes de transport, le SSR Marguerite Boucicaut inscrit son savoir-faire dans l'offre de rééducation départementale.


Le SSR, le plus grand de la région Bourgogne Franche-Comté avec 178 places d'hospitalisation, en résumé, c'est une équipe complète dédiée à la rééducation :
— 10 médecins spécialisés en médecine physique, réadaptation, pneumologie et cardiologie.
— Une équipe pluridisciplinaire de rééducation (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, neuropsychologues, orthophonistes, une psychomtricienne, diététiciens, psychologues et assistantes sociales.
— Une équipe de soins paramédicaux (infirmiers, aides-soignants et brancardiers).
— 206 salariés permanents au total.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche