Chalon sur Saône

Accueil officiel du détachement de la Frégate Aconit à la mairie de Chalon-sur-Saône

Ce vendredi, en début d'après-midi, une cérémonie était organisée dans le salon d'honneur de la mairie de Chalon-sur-Saône qui accueillait le détachement de la Frégate Aconit. Plus de détails avec Info Chalon.

Très résistance au froid, l'aconit (Aconitum lycoctonum), surnommée « tue-loup » ou « casque de Jupiter» lorsqu'il s'agit de l'aconit napel (Aconitum napellus), se trouve en France notamment, dans les régions marécageuses et en montagne. C'est une plante très toxique et également le nom d'une frégate légère furtive (FLF) de la Marine Nationale, quatrième bâtiment de type La Fayette (FLF). Son indicatif visuel est F 713.


Longue de 125 mètres, cette frégate, inaugurée le 8 juin 1997, possède un équipage de 153 personnes (15 officiers, 85 officiers mariniers, 53 quartiers-maîtres et matelots).


Les frégates de type La Fayette ont été conçues principalement pour faire respecter les intérêts maritimes de l'État dans les espaces d'Outre-mer, mais elles peuvent aussi assurer d'autres missions telles que l'intégration à une force d'intervention, la protection du trafic maritime, l'accompagnement d'un groupe aéronaval, et de réaliser des missions spéciales ou humanitaires.


L'Aconit a participé à à plusieurs opérations dont 2009 l'Opération Tanit (2009)au large de la Somalie, l'Opération Harmattan (2011) en Libye ou en 2012, au large des côtes somaliennes dans le cadre de la mission de prévention de la piraterie (Opération Atalante). En avril 2015, elle évacue 25 personnes du Yémen et les a transféré sur le Dixmude en partance pour Djibouti, à la suite du conflit au Yémen. En 2016, elle participe à la lutte contre le terrorisme et la piraterie dans la zone maritime de l'Océan Indien (ZMOI) dans le cadre de la force opérationnelle combinée 150 (Combined Task Force 150 ou CTF 150), l’une des trois forces de la coalition navale multinationale.


La zone d’opérations est vaste, elle comprend la Mer Rouge et une grande partie de l’océan Indien, dont notamment le Golfe d’Aden et la Mer d’Arabie, soit environ deux fois la surface de la Mer Méditerranée. Cette région est stratégique et comprend les principales routes maritimes reliant l’Orient et l’Occident, y compris les détroits internationaux majeurs que sont Ormuz et le Bab-El-Mandeb. Ainsi la présence permanente de bâtiments de la Coalition, à l'instar de l'Aconit, contribue ainsi à la libre navigation des personnes et des biens dans la région.


Basée à Toulon, depuis 1999, la Frégate Aconit est parrainée par la Ville de Chalon-sur-Saône.


En présence de nombreux gradés, d'élus du Chalonnais et des anciens combattants, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret accueillait le détachement de l'Aconit, commandé par le capitaine de frégate Sébastien Baquer, à 12 heures 30, au salon d'honneur de la mairie.


Les membres de l'équipage présents logent le temps de leur séjour dans notre ville dans l'enceinte de la Base pétrolière interarmées (BPIA) Caserne Carnot dont le commandement revient au colonel Pascal Boulling, également présent à cette cérémonie tout comme le commandant de la compagnie de gendarmerie de Chalon-sur-Saône, le capitaine Fabien Farrugia, pour ne citer qu'eux.


Pour Gilles Platret, ce parrainage avec l'Aconit et «la Marine Nationale répond à une logique» et ce bien au-delà des «liens fonctionnels».


«La participation de l'Aconit est un gage de succès pour cette classe», indique le maire évoquant la création prochaine d'une classe Défense au collège Jean Vilar, situé au 45 Rue du Bois de Menuse.


«Même si ça ne fera pas, à coup sûr, de bons marins, cela fera de ces jeunes de bons citoyens», précise-t-il.


«(...) C'est la mer qui fait de la France, une grande nation du monde (...). Dans un monde compliqué, la France a besoin de son armée. Jamais l'Aconit n'a baissé la garde dans cette mission de faire le lien entre la Nation et l'armée», rajoute-t-il dans un vibrant hommage à nos forces maritimes avant de laisser la parole au pacha*.


Ayant fait allusion au 75ème anniversaire du débarquement de Normandie, le capitaine de frégate Sébastien Baquer Platret soulignaint l'importance de développer cette relation avec a ville de Chalon-sur-Saône qui a toujours été proche de l'Aconit grâce au parrainage.


Parmi les invités à cette cérémonie des jeunes en BAC PRO spécialités Maintenance des Équipements Industriels (MEI) et BAC PRO Systèmes Numériques (SN) option Marine de la Cité scolaire Nièpce- Julien de Balleure, au 141 avenue Boucicaut.


Avant l'échange de cadeaux entre la Frégate et la municipalité, le pacha a exprimé son vœu de voir ses futures recrues parmi les membres de son équipage et c'est ce qu'on leur souhaite.


L'Aconit revient à Chalon-sur-Saône en automne.

 

* Du persan Padishah signifiant «grand roi», le mot turc désigne un haut dignitaire dans l'Empire Ottoman nommé par le sultan ottoman et le khédive d'Égypte; au Maroc, c'est un gouverneur. Dans l'argot de la Marine, c'est le commandant d'une unité ou d'un navire. Dans la marine marchande, on dit «Le Vieux» ou «Le Tonton».

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche