Chalon sur Saône

DECES DE CHRISTIAN VILLEBOEUF - Les réactions

Les réactions de Gilles Platret, Christophe Sirugue, Marie Mercier, Sébastien Martin, Nathalie Leblanc, Dominique Juillot.

 

Christophe Sirugue

L’annonce du décès de mon ami Christian Villeboeuf est une violence terrible bien que chacun ait en tête son combat courageux depuis trop longtemps contre la maladie.
Son amitié et son affection étaient entières et aussi chaleureuses que fidèles.
Celui qui a été mon colistier en 2014 et un conseiller municipal engagé et convaincu était également une figure marquante de la vie associative chalonnaise. Il existe des personnes qui incarnent parfaitement une ville et son âme, Christian était de ceux là.
A son épouse Valy, à ses enfants et petits enfants , à sa maman, à sa belle maman et à toute sa famille je présente mes condoléances les plus profondes et leur dis mon affection.

 

Gilles Platret

C’est avec une peine immense que nous avons été informés du décès, survenu ce matin, de Christian Villebœuf, conseiller municipal de Chalon.

Notre tristesse est grande de voir partir ainsi, sous les assauts de la maladie, celui qui se sera tant investi pour son quartier des Charreaux, pour sa ville de Chalon, pour ses élèves et pour ses amis.

Christian Villebœuf, c’est l’ami de la musique qui transporte en d’infinis voyages, l’ami de l’instruction publique qui édifie de solides citoyens, l’ami de la culture qui toujours élève l’âme.

En un mot, Christian fut l’ami du genre humain.

À son épouse Valérie, à ses enfants et petits-enfants, à sa chère maman, à toute sa famille, à ses élèves, à ses collègues musiciens, à ses amis du Lions Club Mercurey Côte chalonnaise, à ses compagnons de l’Ordre national du Mérite, à toutes celles et ceux qui l’ont connu et aimé, je présente, au nom de la municipalité de Chalon, mes plus sincères et plus fidèles condoléances.

En hommage à Christian, conseiller municipal en exercice, je fais mettre en berne cet après-midi les drapeaux de l’hôtel de ville.

 

Sébastien Martin

Il manque déjà une note à la gamme du Grand Chalon

Christian Villeboeuf vient de nous quitter. C’est avec une grande tristesse, comme nombre de ses amis, connaissances ou citoyens de Chalon ou du Grand Chalon que j’accueille cette terrible nouvelle.

Christian s’est battu. Il s’est toujours battu. Pas simplement pour lui, mais parce qu’il voulait, pendant tout le temps qui lui était donné, être utile à son prochain.

C’était un homme de bien comme il en existe peu. Amoureux du jazz, il n’appréciait pas les visions binaires. Il plaçait l’humain avant toute chose et savait mieux que quiconque combien la vérité de chacun est dure à révéler et ne se résume jamais à quelques formules simplistes.

Des générations d’enfants ont eu la chance de connaître un maître d’exception. Dans son école Vivant Denon, il laissera un très grand vide. Il aura inculqué à ses élèves plus que des savoirs. Il leur aura transmis les bases essentielles de futurs citoyens éclairés et ouverts sur le monde et sur les autres.

En mon nom et au nom des élus du Grand Chalon avec lesquels il siégeait depuis 2014, j’adresse à Christian un dernier message de gratitude pour l’engagement sincère et fidèle qui a toujours été le sien au service du bien commun.

Je présente également à son épouse, à sa famille et à ses proches mes très sincères condoléances.

 

Marie Mercier

Christian Villeboeuf va manquer. Il va nous manquer. C'est toujours avec bonheur que nous échangions nos points de vue et nos idées, avec finesse et respect, marqués de tant de valeurs communes.
Sa passion pour la musique et l'enseignement a séduit tous ceux qui ont eu la chance de le connaître . Aujourd'hui je suis infiniment triste et j'adresse à son épouse et à ses enfants ma très profonde sympathie.

 

Nathalie Leblanc

C'est avec une infinie tristesse que j'ai appris ce jour le décès de Christian Villeboeuf.
Je le côtoyais depuis mon élection au Conseil général, d'abord dans le quartier des Charreaux où il dirigeait l'orchestre d'harmonie puis comme colistier au Conseil municipal de Chalon et au Conseil communautaire.
Il m'avait fait l'honneur d'accepter d'être candidat à mes côtés lors des élections départementales en 2015, avec Patricia Pierre et Pascal Legoux.
Profondément humaniste, surdoué, digne, il était pleinement engagé dans les diverses activités qu'il menait avec sérieux et brio.
Ma fille a eu la chance de l'avoir comme professeur des écoles. Je pense aux élèves qu'il laisse ce soir. Cela doit être difficile pour eux.
J'assure Valy, Emilie, Marie, Bastien, ses enfans, ses petits enfants Lilah, Ancelin, Nino et Luna ainsi que sa maman et sa belle-maman, Thérèse, de mon soutien plein et entier et de mon amitié dans ce moment douloureux.
Christian va beaucoup me manquer.

 

Dominique Juillot

Mon cher Christian , mon ami ,
Les foires aux sécateurs de Mercurey et ses prolongements nocturnes  interminables dans la maison familiale.
Le festival de jazz de St Tibéry dans le Languedoc dont tu es avec tes potes à l origine.
Ta fidélité à l ELAN depuis toujours  ou tu as mis en place l animation musicale avec tes musiciens.
Ton inlassable énergie musicale mise au service de tant d événements privés et publics.
C est tout cela que je veux garder en mémoire et évoquer avec nos amis communs.
Mais aussi plus intimement me souvenir de tes doutes et interrogations dans tes différents engagements et de nos discussions ou nous partagions souvent les mêmes sentiments , toi l homme à la pensée équilibrée et raisonnable .
Depuis longtemps tu forces notre admiration dans ton combat , tant de fois tu es tombé mais tant de fois tu t’es relevé.
Valy , tes enfants , tes petits enfants , toute ta famille, tes musiciens seront fiers t entendre bien au delà de notre région dire de toi que tu étais un homme généreux faiseur de bonheur
Je suis triste mon cher Christian comme tant d autres.

 

Photo Laurent Guillaumé - Info-chalon.com  

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche