Chalon sur Saône

CONSEIL MUNICIPAL - Des coûts forfaitaires votés ce jeudi soir dans le cadre des dégradations sur la voie publique

Malgré l'abstention de Chalon Autrement, la majorité municipale a validé l'instauration de tarifs forfaitaires vis à vis des comportements indélicats sur la voie publique.

En l'espace de quelques jours, la brigade propre, composée d'agents municipaux volontaires et habillés en civils, a déjà effectué une vingtaine de rappels à la loi, a précisé Gilles Platret, à l'occasion du conseil municipal de veille d'été. Deux relevés d'identiés ont été réalisés mais aucune verbalisation pour le moment. Des interventions liées notamment à la problématique des déjections canines. Le maire a rappelé "ce sont 18 kilomètres/jour qui sont réalisés par les agents. On teste pour le moment les disposifits". 

Pour rappel, l'infraction est facturé à 68 euros en cas de flagrant délit. Ce jeudi soir, le conseil municipal était amené à se prononcer sur une complémentarité au dispositif, à savoir l'instauration de tarifs forfaitaires, visant au nettoyage des dégradations. Ainsi, il sera réclamé 100 euros de plus pour effectuer le nettoyage par les services municipaux. Un coût qui passera à 200 euros sur l'intervention sur la voie publique dépasse le mètre cube. Les tags et autres graffitis seront facturés à raison de 270 euros/demi-journée.

C'est Mourad Laouès, conseiller municipal de Chalon Autrement qui a dénoncé le culte de l'esthétisme au détriment "d'une vue globale", alors que la question des déchets plastiques jetables n'est toujours pas posée sur la table. L'élu écologiste a appelé de ses voeux à la mise en place de consignes pour les bouteilles en plastique ou en verre et de voir apparaître une "brigade verte" plus qu'une "brigade propre".

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche