Chalon sur Saône

20 ans après sa création Active continue à accompagner les projets d’économie sociale et solidaire

Active a pris pour habitude de délocaliser ses assemblées générales. Après la Péniche en 2018, c’est l’atelier des PEP à Virey-le-Grand qui en 2019 accueillait les différents acteurs du Pôle de l’Economie Solidaire pour un bilan complet de l’exercice écoulé.

Didier Bernard a présidé sa dernière assemblée générale. Après dix ans passés à la tête d’Active il quittera dans quelques jours la présidence du pôle de l’économie solidaire, créé en 1998 dans le Chalonnais dans le but de renforcer l’emploi de proximité et de rendre le territoire acteur de son développement. 
Comme l’a fait remarquer le président Bernard dans son ultime rapport moral, 2018 a été une année de transition. L’évolution de la position de certains financeurs a ainsi conduit Active à travailler sur de nouveaux statuts afin de lui permettre d’obtenir l’agrément ESUS (Entreprise solidaire d’utilité sociale) et de pouvoir prétendre à capter des fonds privés avec l’obtention d’une reconnaissance d’intérêt général. Mais aussi à réfléchir sur le conventionnement de Puls’Actions avec la Région, qui s’inscrit depuis janvier 2019 dans le cadre d’un SIEG (Service d’intérêt économique général). Didier Bernard s’est également félicité que le dispositif générateur essaime sur d’autres territoires saône-et-loiriens et que soit reconnu par d’autres régions le savoir-faire d’Active dans l’accompagnement des épiceries sociales et solidaires. « Tout ce travail ne pourrait se faire sans une équipe de professionnels impliqués et motivés, équipe que je tiens à remercier pour son travail accompli et son engagement au sein de l’association. » a encore ajouté le président Bernard, avant de conclure « Tout est fait pour qu’Active bouge et avance ».
Active qui se définit comme un accompagnateur d’activités économiques, innovantes et solidaires. Un accompagnement sous la forme de trois actions majeures : Puls’Actions, Générateur Bourgogne Franche-Comté, et Epiceries Sociales et Solidaires.


15 projets aboutis et 26 emplois créés ou consolidés


L’objectif premier de Puls’Actions est de favoriser l’entrepreneuriat social et solidaire. En 2018 81 personnes ont été accompagnées dans 41 projets avec au final 15 activités créées et 26 emplois créés ou consolidés. 56% des porteurs de projet étaient des femmes et 44% des hommes. 38% étaient des salariés, 27% des demandeurs d’emploi, 19% des indépendants, et 16% des inactifs. 27 % des créations se situent dans le Chalonnais et le Sud Bourgogne,13 % en Bresse Bourguignonne, dans le Charolais Brionnais et dans la Nièvre, et 7 % dans la Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau. 74% sont le fait d’associations. Enfin 40% concernent la culture ou le sport, 34% l’alimentation, et 13% l’environnement ou l’agriculture, et la santé ou le médico-social ou le handicap.


Deux projets ambitieux 


Dynamiser les territoires, telle est la finalité du générateur Bourgogne Franche-Comté. Pour y parvenir la méthodologie est basée sur trois étapes : des besoins à l’idée, de l’idée au projet et du projet à la création d’activités. Deux projets émergent sur les territoires accompagnés : un restaurant-bistrot adossé à un espace de maraîchage dans la zone de la gare TGV Le Creusot - Montceau - Montchanin pour ce qui est de la Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau et un tiers-lieu développement durable en plein centre-ville de Chalon pour ce qui est du Grand Chalon. 


Naissance d’un collectif régional


Consolider les épiceries sociales et solidaires est la troisième grande priorité d’Active. Pour ce faire un collectif régional, le collectif Of’courses, est né en octobre 2018. Il faut savoir qu’il y a dans la région 54 structures, dont 74 % sont gérées par des associations, et 20 % par des CCAS ou des CIAS. Au total, ces structures, toutes approvisionnées par la Banque Alimentaire, emploient 74 salariés et fonctionnent avec plus de 1 000 bénévoles.

En 2018 45 000 personnes ont été accompagnées. L’année dernière, sur l’ensemble de la région, 18 épiceries sociales et solidaires ont été rencontrées et 8 accompagnées. A noter la création d’un livret méthodologique « Comment développer et pérenniser mon épicerie sociale et solidaire ».


Invité à prendre la parole, Francis Cottet, conseiller régional délégué à l’innovation sociale, qui assistait à l’assemblée générale en compagnie de Nisrine Zaïbi, conseillère régionale déléguée à la fabrique à projets, après avoir rappelé « le partenariat historique » avec la Région, a souligné la qualité du travail réalisé et la nécessité de poursuivre les missions dans cette logique. « Ce qui est important, c’est le partage d’expériences. Il faut avancer » a conclu l’élu régional. 


Avant une animation collective, au cours de laquelle des idées ont été mises en avant par les participants afin d’alimenter le prochain projet associatif d’Active, un nouveau conseil d’administration a été élu à l’unanimité. Il est composé de Didier Bernard, François Cliton, Florence Foulon, Jean Hengy, Frédéric Robert, Christiane Ruiz, Sylvie Torres et Sylvie Verharghe Crouzy. 


Gabriel-Henri THEULOT
 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche