Chalon sur Saône

CHALON 2020 - L'investiture d'Alain Rousselot-Pailley (LREM) à Chalon sur Saône officialisée mais aussi Eric Monnot à Beaune

Ce lundi soir, LREM a officialisé l'investiture de 19 nouveaux candidats dont un qui concerne particulièrement Chalon sur Saône. Des candidatures validées sur proposition de la commission nationale d'investiture.

Eric Monnot, candidat à la mairie de Beaune pour LREM, c'est officiel depuis ce lundi soir. Chef d'entreprise de la société familiale spécialisée en mécanique industrielle et machines de tonnellerie, il a été vice-Président de la CCI Beaune et Président du centre de formation des appretnis de la métallurgie en Côte d'Or. Son équipe "convergence" travaille depuis plusieurs mois à construire un projet qui permettra de véritablement remettre les Beaunois et les beaunoises au centre des préoccupations", précise le communiqué adressé à la presse.

A Chalon sur Saône, ça bouge aussi... 

A Chalon sur Saône, c'est Alain Rousselot-Pailley, actuel maire de Châtenoy en Bresse, qui a été officialisée. Une candidature qui peut surprendre au regard de la nature des territoires. Par voie de presse, Alain Rousselot-Pailley précise "je suis très honoré par la confiance accordée par La République en Marche, et mesure toute la responsabilité qui est aujourd’hui la mienne.

Je suis chalonnais, mes activités sont chalonnaises, mes 3 enfants sont nés ici. Je ne suis pas un professionnel de la vie politique. Je suis dans la vraie vie avec uneexpérience d’élu local depuis 20 ans au service d’une collectivité intégrée dans le chalonnais.

Ma candidature, c’est d’abord une passion pour Chalon, une ville qui sait accueillir et qui sait intégrer. Une ville aux atouts innombrables, avec uneidentité forte qu’il faut défendre et promouvoir. Une ville ouverte, solidaire ethumaniste. L’attente est très forte sur le terrain. Avec les marcheurs, nous allonspartir à la rencontre des chalonnaises et des chalonnais à partir de septembre prochain pour co-construire notre projet progressiste.

Il faut que Chalon redevienne une ville d’avance avec une nouvelle ambitionsociale, écologique et culturelle. Rassembler plutôt que diviser, dépasser lesclivages gauche/droite, renouveler les visages et les pratiques. C’est ce que nousferons au cours de cette campagne, dans la bienveillance et l’humilité, pourproposer une alternance aux Chalonnaises et Chalonnais".

Un nom qui circulait depuis plusieurs mois à Chalon sur Saône et qui suscitait de nombreux commentaires interrogatifs sur la capacité d'Alain Rousselot-Pailley a mobilisé autour de lui, face à Gilles Platret, qui n'a pas encore officialisé sa candidature à Chalon sur Saône, mais dont le doute n'est guère permis. LREM a donc fait le choix d'un candidat local, qui va devoir mobiliser autour de son nom et de la liste "Ensemble Chalon". L'opération Chalon 2020 est donc lancée... 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche