Chalon sur Saône

CHALON 2020 - "En cette période de résultats d’examens, j’espère que Madame Nathalie Leblanc ne conseille pas aux élèves d’aller au rattrapages!"

Alain Rousselot-Pailley répond à Nathalie Leblanc (Chalon Autrement)

Enfin, il n’a pas échappé à Mme Nathalie Leblanc que je n’étais pas le maire de Chalon-sur-Saône mais bien celui de Châtenoy-en-Bresse en exercice depuis 2014.
L’intercommunalité du Grand Chalon a pour vocation de porter des projets communs à l’échelle du territoire. Le PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal) est typiquement le projet qui fixe le cadre aux communes dans lequel elles pourront se développer. Chaque commune est ensuite souveraine et autonome pour proposer des projets et conduire des débats au sein des conseils municipaux qui ont été élus démocratiquement par leur population respective. A ce titre, La place de Gaulle est un projet de la ville de Chalon porté par sa majorité actuelle. C’est dans cet état d’esprit d’équilibre entre l’intercommunalité et la gestion municipale, que tous les maires du Grand Chalon de toutes tendances politiques ont adopté à l’unanimité le PLUI, et ont montré leur devoir de responsabilité pour faire avancer notre territoire du Chalonnais sur des enjeux communs de développement.

Alain Rousselot-Pailley
Candidat La République en Marche !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche