Chalon sur Saône

La Croix Rouge au cœur de la 7ème étape du Tour de France à Chalon-sur-Saône

Le Tour de France était un des plus gros événements de l’année pour Chalon-sur-Saône dont elle était la 7ème étape mais aussi pour les secouristes de la Croix Rouge Française, mobilisés sur ce grand rendez-vous populaire. Plus de détails avec Info Chalon.

Dans le cadre du Tour de France 2019, les secouristes de la Croix-Rouge Française étaient à l’arrivée de la 7ème étape, de Belfort à Chalon-sur-Saône (230km).


En effet, comme chaque année, le Tour traverse l'Hexagone, entre étapes accidentées, étapes de plaine, de montagne, ses cols,ses virages et les étapes contre la montre en équipe ou en individuel, des moments forts qui font la joie des amateurs de la Petite Reine. Sur cette édition 2019, le département de Saône-et-Loire accueille deux villes-étapes sur un total de 34 : Chalon-sur-Saône et Mâcon.


Dans notre ville, 36 secouristes de la Croix-Rouge ont assuré les 3 postes de secours disposés sur 2,4km, entre la Piscine municipale et le Centre Californie (Babou), à Saint-Rémy, pendant cette étape du vendredi 12 juillet, la plus longue du Tour de France.


La Croix Rouge Française est une présence «indispensable», nous explique un des responsables, car «beaucoup de spectateurs arrivent pour avoir une bonne place ou pour faire la fête, et c’est à ce moment-là qu’il peut y avoir des incidents».


Outre les 3 ambulances mises à disposition, des équipes de 2 faisaient des rondes, sillonnant le tour afin d'intervenir et ce «jusqu'à la fin de la course».


Les interventions en urgence sont plutôt rares, cependant.

«Depuis quelques années, la sécurité s’est beaucoup améliorée sur le Tour», explique un des bénévoles lui-même fan de cyclisme mais n'a pas le temps d'en profiter. 

Tels des anges gardiens dévoués à la sécurité des spectateurs, la Croix Rouge s'active dans l'ombre afin que le Tour de France reste un moment agréable pour tous.


Peu à peu, la tension monte dans le public. Il est 17 heures 20, la route est bloquée depuis la veille et la longue caravane qui précède l’arrivée des coureurs est déjà passée. Tous les regards sont tournés vers les Quais de Saône. À 17 heures 45, le peloton de tête apparaît aux abords du Port Villiers.


Les secouristes restent en contact radio avec le SAMU et les sapeurs-pompiers du Centre d'incendie et de secours de Chalon-Sur-Saône (SDIS 71) dans le cas où un incident surviendrait. Pour eux, c’est peut-être le moment le plus délicat. En effet, si une urgence arrive, il faudra agir sans perturber l'arrivée des coureurs.


For heureusement, en dehors de quelques malaises, aucune grosse intervention.


«C’était plutôt calme mais ce n’est pas toujours comme ça !», précise un secouriste qui nous dit aimer le vélo mais n'a pas le temps de profiter de l'événement.

.
Les bénévoles ne doivent pas traîner car, le lendemain, une autre étape les attend, la 8ème, qui partira de Mâcon à Saint-Étienne (200km) cette fois-ci. Pour la Croix Rouge Française, les choses sont loin d'être terminées.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche