Grand Chalon

Quelle est la qualité de l'air à Chalon-sur-Saône?

Ce vendredi matin, le président du Grand Chalon visitait la station de mesure de la qualité de l'air de notre ville, une des quatre que compte la région Bourgogne Franche-Comté. Plus de détails avec Info Chalon.

À 9 heures, ce matin, le président du Grand Chalon, Sébastien Martin, a visité la station de mesure de la qualité de l'air de notre ville, gérée par Atmo Bourgogne Franche-Comté.


Cette association Loi 1901 est sous la tutuelle du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Avec un budget annuel de 3 millions et objet d'un financement tripartite, à savoir l'État, les industriels par le biais de la taxe pollueur payeur (PPP) et les collectivités territoriales, ici en l'occurence, le Grand Chalon qui verse à Atmo Bourgogne Franche-Comté 15 000 euros par an.


En dépité de son statut loi 1901, l'association est certifiée ISO 9001 et bénéficie de l'accréditation 17 025, signe d'une reconnaissance à l'échelle européenne de la fiabilité de ses mesures.


Toutes les 6 semaines, l'association vérifie le bon fonctionnement des appareils et tous les 3 mois, procède à l'étalonnage des appareils et au nettoyage des 3 têtes, 2 mesurant les particules fines (PM 10 et PM 2,5) et une autre le taux d'oxyde d'azotes.


L’association Atmo Bourgogne Franche-Comté a pour objet d’établir et de mettre en œuvre une stratégie de surveillance et de communication pour son domaine d’intervention. Sa zone de compétence couvre la région Bourgogne-Franche-Comté. Et s'il n'y a pas d'antenne à Chalon-sur-Saône, il y en a 3 sur le territoire de la région (Dijon, Bart et Besançon). Chacun des 27 collaboratrices et collaborateurs en charge de l’étude de l’environnement atmosphérique apporte ses compétences dans différents domaines, toujours au service de la qualité de l’air dans notre région.


«Il y a trente ans, on essayait de rendre discret la mesure de la qualité de l'air. Depuis, les mentalités ont changé. Tout le monde sait que c'est un enjeu important», nous dit Julien Plion, technicien de maintenance du site de Dijon.


Installée depuis 1994 à Chalon-sur-Saône, la station de mesure de la qualité de l'air avait pour but premier de mesurer le taux sur la Nationale 6 (proximité trafic).Depuis sa mission a bien évolué.


«Pendant l'épisode caniculaire de la fin juin, la qualité de l'air était mauvaise», explique Julien Plion.


Conforme aux normales saisonnières, la qualité de l'air, aujourd'hui, à Chalon-sur-Saône est entre bonne et moyenne avec une légère dégradation prévue pour demain.

 

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche