Chalon sur Saône

Finances publiques : même plus l'impôt sur les os!

Ce lundi matin, les agents des finances publiques mobilisés contre le plan de réorganisation projeté à l’horizon 2022 par la Direction générale des Finances publiques ont pris place devant la grille fermée du Centre des finances publiques de Chalon-sur-Saône. Plus de détails avec Info Chalon.

«Le service public, c'est le patrimoine de ceux qui n'en ont pas»


Cette formule sied parfaitement aux agents des Finances publiques en colère contre le plan de réorganisation projeté à l’horizon 2022 par la Direction générale des Finances publiques.


Banderoles et drapeaux noirs à tête de mort, ces derniers, venus de tout le département de Saône-et-Loire, se sont rassemblés, à 10 heures, pour une nouvelle journée de mobilisation devant l'entrée du Centre des Finances publiques de Chalon-sur-Saône, situé au 11 Avenue Pierre Nugue, à l’appel de leur intersyndicale (Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, FO DGFIP, CFDT Finances Publiques et CTFC DGFIP).

En juin dernier, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé un plan de restructuration du réseau des Finances Publiques, dit «déconcentration de proximité» ou «géographie revisitée». Il sera mis en service à partir du 1er janvier 2020.


2 nouveaux types de structures vont ainsi émerger, des services de gestion comptable d'une part, et des conseillers de collectivités locales d'autre part, mais en moins grand nombre.


Parallèlement, des accueils de proximité vont être créés, par exemple, dans des trésoreries reconverties en «Maisons France Service» où les citoyens pourront accéder à d'autres services publics. Le ministre a également évoqué des permanences dans des mairies ou des bureaux de poste. Le maillage, selon le Ministre, augmenterait de 30%.


Unies, les 5 organisations syndicales représentatives à la Direction Régionale des Finances Publiques sont contre le plan de réorganisation.


En pratique, la carte des surppressions de trésorerie pour le département c'est un projet de fermeture de 23 trésoreries et une volonté de regrouper les équipes comptables dans 5 sites départementaux (Mâcon, Chalon, Autun, Paray-le-Monial et Louhans) avec des pertes d’emplois locaux.


Si Chalon-sur-Saône et Mâcon gardent leur trésorerie, Louhans perd son service des impôts des entreprises (SIE)et son service des impôts des particuliers (SIP).


Certaines trésories sont remplacées par 5 services de gestion comptable dans la nouvelle organisation à venir (marquées par une * dans la liste ci-dessous).


Ils étaient 85 agents à s'être rassemblé devant le du Centre des Finances publiques de Chalon-sur-Saône.


Voici la liste des trésoreries vouées à disparaître :


— trésorerie de Pierre de Bresse
— trésorerie de Saint germain du bois
— trésorerie de Louhans*
— trésorerie de Cuiseaux
— trésorerie de Cuisery
— trésorerie de Tournus
— trésorerie de Sennecey-le-Grand
— trésorerie de La roche vineuse
— trésorerie de Cluny
— trésorerie de Buxy
— trésorerie de Chagny
— trésorerie de Saint Rémy
— trésorerie de Chauffailles
— trésorerie de La Clayette
— trésorerie de Marcigny
— trésorerie de Charolles
— trésorerie de Paray-le-Monial*
— trésorerie de Digoin
— trésorerie de Bourbon Lancy
— trésorerie de Gueugnon
— trésorerie de Percy les Forges
— trésorerie de Montceau les Mines
— trésorerie de Montcenis
— trésorerie de Etang sur Arroux
— trésorerie de Autun *
— trésorerie de Mâcon*

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche