Champforgeuil

"Plus que 43" !

C'est fait... Champforgeuil dispose de son antenne du centre de santé territorial !

René Guyennot et son équipe peuvent avoir le sourire, et d'ailleurs il s'est pas privé de livrer son ressenti immédiatement à l'occasion de l'inauguration de l'antenne du centre de santé à Champforgeuil, en livrant, "quel soulagement de vous accueillir. Vous m'avez fait languir !". Des propos francs et directs à l'image du maire René Guyennot, qui attendait avec une certaine fébrilité l'ouverture définitive en lien évidemment avec la politique de santé du conseil départemental de Saône et Loire. 

Une ouverture très attendue marquée par la présence de nombreux élus locaux. Trois ans, il aura fallu pour voir aboutir le projet à Champforgeuil, trois ans de "démarches entreprises après de l'ARS" pour ce "projet sensibe porté avec détermination" a rajouté Sébastien Martin. 

"Voilà une réponse pragmatique et concrète au besoin d'un territoire" a rajouté André Accary, pas peu fier de constater que sa décision en faveur des territoires de Saône et Loire, qu'ils soient urbains ou ruraux, trouve un large écho au-delà du département. "On a répondu de la manière la plus efficace et au meilleur moment, et surtout afin de faire en sorte que les médecins fassent plus de médecine et moins d'administratif". Ce n'est d'ailleurs sans doute pas un hasard si c'est un vrai marathon qu'André Accary a entamé en cette rentrée de septembre avec toute une série d'inauguration en perspective, confiant au passage sur un ton à la fois amusé et satisfait, "plus que 43". 

Pour autant, André Accary s'est voulu très pragmatique sur le dossier, n'hésitant pas à souligner devant les élus locaux, "là où il n'est pas centré en terme de localisation géographique, ça ne fonctionne pas. On a déjà l'expérience d'un site qui devra être déplacé". C'est dire que du côté du conseil départemental, il n'est pas question de transiger sur le dispositif déployé. 

L'annonce d'un centre départemental de santé universitaire

La santé, et la santé... André Accary profite du vent dans les voiles pour donner un coup d'accélérateur à la politique portée par le département avec l'annonce d'un centre départemental de santé universitaire qui verra le jour prochainement à Mâcon. Une occasion unique d'accéder au vivier des internes en médecine générale et "de les fixer en Saône et Loire. Je vous le confirme, sur cette question, on a un plein carton de projets". 

Pour autant, le conseil départemental assume la suite

"On n'ira jamais en concurrence par rapport à la médecine libérale. Là où un projet privé ambitionnera de s'installer, on partira". Un message là aussi suffisamment direct pour faire comprendre à toutes et tous la logique mise en place. "Le jour où tout ira pour le mieux, ce n'est pas grave". 

Une politique saluée par la députée Nouvelle Gauche Cécile Untermaier, "vous répondez à une carence qui a dépassé un seuil d'acceptabilité. Une carence qui résulte d'une forme d'inaction du gouvernement, de l'actuel comme des précédents. Vous relevez le défi au plus près des citoyens par une mesure coûteuse certes mais indispensable sur nos territoires. Sur ce dossier, l'Etat est absent et je le déplore". 

Laurent Guillaumé

 

L'antenne de Champforgeuil est ouverte les lundi, mercredi et vendredi de 9H à 13h, les mardi et jeudi de 14h à 18h.

Le numéro de téléphone pour vos rendez-vous est le 03 85 34 71 00

2 rue Charles Lemaux - MAIRIE  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche