Châtenoy le Royal

Rugby : une défaite (18-23) qui laisse augurer des jours meilleurs

Premier match de Championnat de 1ere série Régionale pour le Châtenoy Rugby Club et une courte défaite face à l’équipe ambitieuse de Varennes Vauzelles. Les Châtenoyens pourraient peut-être jouer les outsiders

On sent visiblement que tout n’est pas encore bien réglé au sein du CRC et visiblement il y a eu quelques frayeurs à l’issue de la première mi-temps atteinte sur le score de 0 à 20. les Nivernais ont su optimiser les erreurs des châtenoyens en assurant des points sur des pénalités incontestables de Couthier (0-6) à la 17e minute alors que de leur coté les locaux ont raté par deux fois de déflorer le planchot avec deux pénalités non réussies à la 6e et à la 14e.

A cela s’ajoute un premier essai des visiteurs à la 30e suite à une récupération de balle perdue par les locaux envoyant l’arrière de Varennes Vauzelles, Couthier, dans le couloir des cinq mètres, pour aller planter un essai qu’il transformera dans la foulée. CRC 0 - ASAV 13 à la 30e minute
Les visiteurs annonçaient la couleur de toute évidence. Des fautes de placement et de compréhension entre joueurs ne permettaient pas visiblement de mettre en place leur jeu, face à une équipe de Châtenoy qui se contentait de défendre sans trouver pourtant l’organisation travaillée lors des matchs de préparation. Conséquence les Nivernais vont prendre une nouvelle avance en réussissant un essai de Laboureau à la 41e minute, transformé par Couthier.
CRC 0 - ASAV 20 à la 41e minute

Châtenoy se réveillait sur la fin de cette période en exploitant enfin les erreurs adverses et que tant mieux car durant toute cette première mi-temps les locaux ne pouvaient que s’en prendre à eux-mêmes.
Il faut attendre les arrêts de jeu pour voir le tableau se déflorer pour le CRC et ce à la 45e minute, avec un essai du n° 8, Olivier, lequel va planté un bel essai suite à une pénal-touche et un groupé pénétrant de belle facture, essai transformé par Beauviche.
Châtenoy 7 et Varennes Vauzelles 20 à la mi-temps

Le discours des deux coaches châtenoyens a sans doute réveillé les consciences à la pause et les locaux emballent le jeu dès la reprise. C’est à Raviot un autre 3e ligne du CRC, de réussir un nouvel essai suite à un groupé pénétrant ramenant le CRC à 8 points des visiteurs réduits à 14 suite à un carton jaune.
CRC 12 - ASAV 20 et nous sommes à la 46e minute.
L’arbitre de Franche-Comté, Jean-Paul Collonge, ne laisse rien passer et siffle la énième pénalité de ce match (Pour les deux camps) en faveur des visiteurs qui en profitent pour enquiller les trois points par leur marqueur du jour Couthier, tout en distribuant un carton jaune au Châtenoyen Roustic, nous sommes à la 56e minuté. CRC 12 - ASAV 23
Six minutes plus tard le châtenoyen Beauviche réduit la marque en réussissant une pénalité. CRC 15 - ASAV 23.
Et cinq minutes plus tard le même Beauviche transforme une pénalité mettant les châtenoyens à cinq points derrière les visiteurs.
CRC 18 - ASAV 23 à la 61e.
Les jaune et bleu de Châtenoy sont conscients que la victoire, voir le match nul au minimum, sont à leur portée. Mais en face les rouge et blanc de Varennes Vauzelles veulent asseoir le score, ce qui fait que l’on se contentera d’un match se jouant pour la plupart du temps entre les deux lignes des 22 mètres, chaque camp étant sur la défense, sans construire beaucoup de jeu, avec de nombreuses fautes de main de part et d’autre. Une dernière pénalité est accordée au CRC dans les arrêts de jeu mais le score en restera là : CRC 18 - ASAV 23.

Fiche technique :
Au stade de Charréconduit : Châtenoy Rugby Club 18 - AS Amicale Vauzelles 23
Arbitre de la rencontre : Jean-Paul Collonge (Franche-Comté)
Pour le CRC : Un essai Olivier (8e) - Raviot (45e) ; une transformation : Beauviche ; deux pénalités Beauviche (56e et 61e)
Pour ASAV : deux essais Couthier ( 30e) et Laboureau (41e); 2 transformations Couthier et 3 pénalités Couthier (5e - 17e et 51e)


Le point de vue des coaches :
Tony Pandrot pour Le CRC : «  Ce n’est pas normal que nous ayons pris un 20 à 0 en première mi-temps. On s’est fait bouffé bêtement sans exploiter leurs erreurs. C’est le problème de notre équipe, avec des super jeunes dont certains étaient juniors l’an dernier. Il faudrait que deux ou trois anciens puissent s’imposer et expliquer à ces jeunes.
Nous avons fait une bonne seconde mi-temps et cette défaite devrait appeler des victoires dans les prochains dimanches, car aujourd’hui nous avions à faire à une équipe de costauds qui a sa place dans la division du dessus.
On fera un nouveau point dimanche prochain en allant à Sens. »

Lilian Mannerein, co entraineur avec Frédéric Marie pour Varennes Vauzelles : «  On s’attendait à un gros match en venant ici. Bien sur nous avons fait une bonne entame mais notre jeu a été difficile à mettre en place car nous avons été trop souvent sanctionné. De plus nos 3/4 n’ont pas eu de balles parce que l’on a pas pu faire circuler les ballons. Il faut dire que ce match était le premier pour nous, nous n’avons pas pu avoir de matchs amicaux pour nous préparer, donc on a un peu de retard. »

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté