Châtenoy le Royal

Coup de gueule municipal au sujet des demandes de CNI et Passeport

Une mise au point de la Municipalité de Châtenoy-le-Royal au regard d’un certain désengagement d’autres communes face au service public de l’obtention de la Carte Nationale d’identité et des Passeports.

Devant le nombre grandissant des demandes de Carte Nationale d’Identité (CNI) et des Passeports, de la part d’habitants d’autres communes, en priorité du Grand Chalon, du département ou même d’autres départements, le maire de Châtenoy-le-Royal, Vincent Bergeret tient à faire une mise au point et lance un appel à ses collègues des autres communes, en particulier celles de la périphérie, voir de la ville centre.

Depuis 2009 ce service public de demande de CNI et de Passeports est dévolue en totalité aux communes. Puis est venu le temps des bornes biométriques (pour faire court) c’est à dire la prise des empreintes digitales.
Toutes les communes ont été mandatées pour cette démarche. Sur le Grand Chalon seules deux communes ont répondues dont Châtenoy-le-Royal, toutes les autres ont refusées de faire ce service. Ce qui peut se comprendre pour des petites communes en nombre d’habitants, l’est moins pour des communes qui se veulent et se disent d’une certaine importance.

Cependant toutes les communes se doivent de remettre aux habitants qui le demandent le document CERFA n° 12100*02. Celui-ci est disponible en mairie, avec la liste de pièces à produire en fonction : d’une première demande; d’un renouvellement ou d’une modification, par exemple. Dans les mairies ces renseignements se doivent d’être donnés et pour l’avoir vécu à Châtenoy-le-Royal, cela ne prend pas le temps fou que l’on peu imaginer ou laisser entendre.
Ensuite la demande est enregistrée à partir de la borne biométrique installée (théoriquement) dans sa commune ou la plus proche.

A Châtenoy-le-Royal comme tout le monde se donne la peine de bien expliquer et d’aider les personnes faisant ces demandes, cela prend au grand maximum un bon quart d’heure et dans la quinzaine la CNI ou le Passeport sont entre les mains des intéressés. Un service assuré par l’équipe de la Police Municipale, laquelle fait le maximum pour se mettre à la portée de chacun, d’ou qu’il vienne. Et pas besoin de rendez-vous préalable, comme dans certaines mairies, plus ou moins bien honoré par le service au public, faut-il le rappeler.

C’est sans doute ce bon service rendu qui fait que l’on vient faire ce type de démarche sur la commune châtenoyenne. Si le public y trouve son compte, il faut savoir que cela représente une charge de plus en plus importante pour les agents qui assurent ce service. La réputation du bon service attire même des personnes d’autres départements (Coté d’Or, Savoie, Rhône, pour n’en citer que quelques-uns).

Ce qui fait réagir le maire : «Certes toutes les communes si elles ont été mandatées, toutes ne peuvent avoir les bornes biométriques. Mais toutefois force est de constater et nous avons les chiffres, le public de communes de notre importance occupe et dépasse largement notre propre public châtenoyen et ces communes ont refusées de faire ce service public. Résultats à Châtenoy-le-Royal on est le service public des autres communes en la matière. Comme l’Etat se dégage de plus en plus de ce type de service et comme nous sommes une commune bien élevée, on se doit de le rendre, tout en veillant à assurer la sécurité de nos propres habitants grâce à notre équipe de Policiers Municipaux. »
L’appel lancé par le Maire de Châtenoy-le-Royal à ses autres collègues : « Prenez vos responsabilités aussi. Ceux qui sont équipés de bornes doivent former leurs agents pour les faire toutes fonctionner. Que les communes de notre importance s’équipent et forment leur personnel. Nous l’avons réalisé sur Châtenoy-le-Royal et sans rendez-vous. Cela ne semble pas aussi compliqué que l’on peut le penser ou le dire. Nous pourrons ainsi tous répondre aux demandes plus facilement et soulager aussi notre service de la Police Municipale. Que chacun y mette du sien. »

JC Reynaud

 

Quelques chiffres officiels du Service au public Châtenoyen :
Tous en augmentation depuis 2009 :
Pour les CNI : en 2016, 361 demandes
                       en 2017, 1364 demandes dont 17% de Châtenoyens
                       au 27 février 2018, 398 demandes dont 69 châtenoyens
Pour les Passeports : en 2016, 889 demandes
                                   en 2017, 1291 demandes dont 11% de Châtenoyens
                                   au 27 février 2018 : 292 demandes dont 34 Châtenoyens

Ce sont prés de 9500 personnes qui ont franchi la porte de la Police Municipale en 2017, y compris pour les mains courantes.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche