Châtenoy le Royal

Se souvenir de l’Appel du 18 juin 1940.

L’appel historique du Général Charles de Gaulle, le 18 juin 1940, se doit d’être un devoir de mémoire au regard de toutes les générations d’origine française ou autres.

Cet appel, repris en lecture par les jeunes écoliers de l’école de Cruzille, phrase par phrase, avec une accentuation du texte, est le point de départ de ce qui sera la Résistance française, afin de mobiliser la France et les français pour qu’ils reprennent en main leur destinée vers ce chemin de la Liberté, écrasée par le joug nazi envahissant.

Message rassembleur par dessus tout qui a permis de voir cette Liberté retrouvée le 8 mai 1945, lors de la signature de l’Armistice avec les Alliés, mettant fin à cinq années de barbarie et d’occupation.

Il est bon d’avoir cette page d’Histoire dans l’esprit. De rappeler par une telle commémoration cette prise de position, depuis Londres, et voulue par le Général Charles de Gaulle.

C’est aussi le sens de la présence des élus venus se rassembler autour du Monument aux Morts : Madame le sénateur, Marie Mercier; Madame la Vice-présidente du Conseil Départemental, Isabelle Dechaume; Monsieur le Maire de Châtenoy-le-Royal, Vincent Bergeret, mais aussi les porte-drapeaux représentant les diverses générations du feu, un représentant de la Gendarmerie Nationale, des enseignants et de nombreux présidents d’associations, sans oublier le salut musical de l’Harmonie Municipale.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche