Châtenoy le Royal

La Banda Desperados en puissance pour son dernier « Maitrot »

Un concert qui entrera dans les annales de cette formation musicale châtenoyenne, aux airs d’au-revoir et surtout merci à son chef Stéphane Maitrot.

Comme a si bien dit, le président Laurent Balaguer dans son intervention d’avant concert «  pas facile de donner un nom à ce concert d’aujourd’hui, pour éviter le traditionnel et commun Concert annuel. » Surtout quand la Banda Desperados se produit plus de 25 fois dans l’année dans le Chalonnais, la région Bourgogne et dans d’autres Provinces. Le plus simple fut de faire un choix du coeur pour les musiciens à l’unisson et en choeur «  Merci Stéphane pour ce dernier Maitrot ». Et oui sans vouloir parodier François Truffaut, ce concert de février restera comme celui du « Dernier Maitrot », dont on serait tenter de rapprocher avec l’oeuvre cinématographique : une histoire d’amour, d’humour et surtout fruit d’un travail musical important.

Nous l’avons déjà écrit l’Harmonie Banda s’est considérablement améliorée au fil des années passées sous la direction de ce jeune chef d’orchestre, lequel a choisi de prendre une autre route professionnelle, toujours dans la musique, pour le mois de septembre 2019. C’est dire que nous aurons encore le plaisir de le voir diriger lors de certaines manifestations locales, ou encore pour le Bodeg’Arts qui aura lieu les 28, 29 et 30 juin 2019. 

En attendant c’est devant une salle archi-comble, même Monsieur le Maire, Vincent Bergeret, s’est dévoué pour apporter des chaises supplémentaires afin que tous soit assis. Puis place au concert en deux parties, comme à chaque fois, mais entièrement réalisé avec les quelques 35 musiciens de l’Harmonie Banda. Une première partie aux airs plus Harmoniques sur de la musique latino, jazz, yiddish avec, parmi les dix morceaux choisi deux coups de coeur pour « Xabia », le traditionnel paso-doble et cet arrangement de « Cielo Ciego » de Boulevard des Airs, sans pour cela sous estime les huit autres.
La seconde partie en formation pure banda, et une nouvelle fois quel plaisir de se réchauffer aux accents espagnol, mexicain ou berlinois, sans oublier notre musique du Sud-Ouest de la France. Tout ce qui faut pour faire « la Fiesta en la Caleta » (sans les toreros) et terminer ce concert en chantant «  Viva la Vida ».

La Banda Desperados a une nouvelle fois su emballer son public lequel a salué ce « Dernier Maitrot » par une standing ovation et ceci valait bien cela pour le chef d’orchestre bien évidemment ainsi que pour tous les musiciens de tous âges dont on a eu plaisir de revoir certain trompette en mains. Merci la banda !

JC Reynaud

Notez dans vos agendas :
28 - 29 et 30 juin 2019 Festival Bodeg’Arts trois jours de fête aux accents des bandas.

info-chalon.com ne manquera pas de soutenir cette manifestation exceptionnelle.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche