Châtenoy le Royal

Raphaël soutient le Refuge Ernest L'Henry à Châtenoy-le-Royal

Le passionné de courses automobiles et infatigable Raphaël n'a jamais caché son amour des animaux, et ce depuis de nombreuses années déjà. Cette fois, c'est par l'intermédiaire d'Info-Chalon que ce bon vivant bien connu dans le Chalonnais annonce son soutien pour le Refuge Ernest L'Henry, à Châtenoy-le-Royal, mais veut aussi agir afin de trouver un foyer à des chiens et chats abandonnés.

Il est 15 heures, en ce lundi 4 mars, nous sommes arrivés devant le Refuge Ernest L'Henry, situé au Chemin des Rotondes, à Châtenoy-le-Royal. Raphaël, d'habitude si jovial, a la mine grave. L'épicurien a laissé place à un homme qui laisse parler son cœur. L'aventurier ne pense pas à son seul bonheur : très investi pour défendre la cause animale, il a décidé de s'engager auprès d'un refuge en détresse dans le Chalonnais mais aussi pour trouver aux animaux abandonnés un foyer .


Les dons n'arrivent pas toujours au Refuge


Nous sommes accueillis par un bénévole de l'association, particulièrement investi, M. Dominique Sparhubert, 54 ans, originaire, comme Raphaël, de Chalon-sur-Saône.


Le Refuge pour animaux abandonnés, nommé ainsi en l'honneur d'Ernest L’Henry qui légua plus d’un million d’euros pour tous les travaux, est en proie à de graves difficultés. Et contrairement aux rumeurs colportés par quelques esprits chagrins, l'association n'a pas dilapidé l'argent en pure perte. Pas de subvention non plus. Juste une petite redevance qui représente 40% du budget fonctionnel de l'association. Le legs était géré par la Fondation de France et le fonds a été employé à de nombreux travaux afin d'améliorer le confort des animaux, comme nous avons pu le constater lors de la visite des lieux. Malheureusement, des dons de cette nature sont très rares et l'association qui n'est pas liée à la Société de Protection des Animaux de Paris, légalement la seule détentrice de la marque SPA —elle appartient à la la confédération à laquelle sont rattachées les SPA de Saône-et-Loire —, voit trop souvent les dons qui devraient lui revenir, atterir sur le compte de son célèbre homonyme.


Les gens pensant à tort que l'argent revient au Refuge de Châtenoy-le-Royal...


«Il faut que les gens précisent que c'est la SPA de Châtenoy-le-Royal mais comme on a plus le droit de porter ce nom, il faudrait écrire Refuge Ernest L'Henry», nous explique Mme Martine Hervé-Tarby, 58 ans, présidente du Refuge.


Ému, Raphaël, sensible à la souffrance animale, a du mal à dissimuler ses larmes. Il a jeté son dévolu sur une jeune chienne, Zora, âgée de 2 ans, soit 28 ans en âge de chien, mais malheureusement, elle est réservée.


Et on peut le comprendre. Il suffit de parcourir les allées pour croiser le regard rempli de tendresse (mais aussi de détresse) de tous ces chiens qui ne demandent qu'un peu d'amour et une famille, comme l'infortuné Judo. Ses nouveaux maîtres sont venus le rendre. Les bénévoles et la présidente sont désemparés face à cet échec. Judo, très stressé, ne trouvant de réconfort qu'avec Dominique qui lui prodigue quelques caresses.


Suite à une campagne, plus d'une soixantaine de chiens ont été adoptés ou dispatchés sur d'autres centres et autant de chats. Les gens du Chalonnais ont ainsi prouver, une fois de plus, leur amour pour les animaux et leur attachement à la cause animale.


Pas plus d'un an de fonctionnement devant le Refuge


«Alors qu'il faut 160 000 euros pour tout faire tourner, nous n'avons pas plus d'un an de fonctionnement devant nous. Nous avons pas mal de propositions d'aides. Dans notre situation, ça fait chaud au cœur mais il faudrait qu'on trouve une solution durable», poursuit Mme Hervé-Tarby. La présidente a rendez-vous, mercredi matin, avec M. Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône.


D'énormes efforts mais aussi de sacrifices ont été faits afin de pouvoir tenir le coup. Ainsi, il n'y a plus que quatre employés (deux pour les chats et deux pour les chiens) sur le terrain mais heureusement qu'il y a les bénévoles comme M. Sparhubert. Des gens qui se battent pour que l'association continue d'exister.


S'il ne part pas avec la belle Zora, Raphaël veut faire des actions en faveur du Refuge. Nous en reparleront très prochainement dans nos colonnes. Info-Chalon étant convaincu que bien d'autres s'associeront à son action, à l'instar de son association, Une équipe dans la Nature, ou ses amis du mercredi. Le Refuge Ernest L'Henry a organisé une cagnotte et une pétition sur Change. org est également disponible. Les liens à retrouver ci-dessous.


Avant de partir, l'association laisse un peu Raphaël avec Zora. L'aventurier, qui repart, en a gros sur la patate mais il se console en sachant qu'elle a trouvé un foyer.


Et pour les autres?


Il reste encore une vingtaine de chiens et une cinquantaine de chats à l'adoption... sans compter ceux qui, hélas, viendront durant les mois à venir, grossir les rangs des animaux abandonnés...


Adresse et coordonnées:


Refuge Ernest l'Henry – SPA des Animaux de la région chalonnaise
Chemin des Rotondes
71880 Châtenoy-le-Royal


Tél. : 03.85.87.90.01
www.spa-chalon71.fr
La cagnotte Leetchi
La pétition Change.org

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche