Châtenoy le Royal

Un budget primitif de prudence voté au Conseil Municipal de Châtenoy-le-Royal.

Le Conseil Municipal de ce lundi 25 mars 2019 a approuvé avec sa majorité la proposition de gestion de ce budget 2019, une nouvelle fois sans augmentation de la pression fiscale.

 

Pas de surprise notable pour le vote du budget primitif 2019 de la commune de Châtenoy-le-Royal dont le montant total représente une somme de 13 652 570€, réparties entre le fonctionnement 9 239 989€ avec un report de l’exercice précédent de 3 012 411 € et pour la partie Investissement une somme de 4 412 581€ dont 750 711 € restant à réaliser de l’exercice précédent.

Un budget est évidemment une affaire de chiffres se répartissant en charges de fonctionnement pour assurer, comme son nom l’indique, le fonctionnement de la commune avec ses 6229 habitants et ses 73 agents au service de la population. Au regard des coûts il y a les recettes pour assurer ce fonctionnement, recettes provenant essentiellement des impôts et taxes.
A priori rien d’extraordinaire à ce niveau sauf qu’il faut être vigilant dans la gestion d’un budget communal, comme celui d’un ménage et de ne pas engager des dépenses sans avoir trouvé un équilibre de recettes.

Un budget qui avait été largement débattu lors du Débat d’Orientation Budgétaire lors du Conseil Municipal (DOB) du 25 février 2019. Le Maire Vincent Bergeret a cependant voulu insister sur le fait que les taux d’imposition des taxes d’habitation, taxes foncières sur le bâti et non bâti, restaient inchangées et cela depuis 2012 : « C’est une volonté de ne pas augmenter les impôts, nous devons donc proposer en contre-partie, d’assurer une bonne gestion de notre collectivité, surtout quand on est confronté à la diminution voir la disparition des dotations de l’Etat et à l’incertitude au regard de la taxe d’habitation dont on est certain de la recevoir pour 2019, mais s’en savoir ce qu’il en sera en 2020 ». Une réponse apportée par le Maire par rapport aux questions posées préalablement par l’opposition municipale.
Cette dernière a apporté, par la voix de Pascal legoux, les remarques qui s’imposent au regard du Budget définitif et du DOB sur des points de différences entre ces deux présentations. Des points de détails nécessaires à comprendre pour un affinage budgétaire souvent faisant l’objet de diverses écritures comptables n’étant pas encore connues lors du DOB.
Des remarques qui sont allées également en direction des Investissements mais avec un constat : « Nous constatons, avec satisfaction, que nos remarques sur le recours à l’emprunt de 650 000€ pour financer un niveau de dépenses plus faible que les dernières années ne se justifiant pas, ont été entendues. Ceci permet un léger désendettement en fin d’exercice 2019. » a souligné Pascal Legoux tout en concluant sur le désir de voir la construction de la résidence seniors avec un avis favorable de son groupe d’opposition « Tant que ce projet restera un projet porté par notre collectivité et que pourrons y apporter une contribution active. » a-t-il ajouté
Le Maire, Vincent Bergeret, après avoir apporté réponse aux différents points de divergence sur le budget primitif a tenu à préciser : «  Je suis très content pour le projet de la résidence seniors, surtout que l’on puisse aller au bout dans cette demande et ce tous ensemble et j’espère que l’on aboutira ensemble pour que cette future construction soit une réflexion porteuse pour l’ensemble du Chalonnais. »

Un vote du Budget Primitif 2019 qui en finalité a été adopté par la majorité municipale, l’opposition votant l’abstention.

JC Reynaud

Les taux d’imposition 2019 :
- Taxe d’Habitation 15,52 %
- Taxe Foncière sur le bâti 29,62 %
- Taxe Foncière sur le non bâti 79,27 %

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche