Châtenoy le Royal

Le marché de la construction de la résidence seniors attribué à l’unanimité

Avant la trêve des vacances estivales, le Conseil municipal s’est réuni pour décider de l’attribution du marché de la résidence séniors.

Le Conseil municipal de Châtenoy-le-Royal a tenu une réunion en ce lendemain de Fête Nationale sous la présidence de Vincent Bergeret. Une séance « tardive au calendrier », le maire de la ville en a convenu, mais dont la date était imposée par le timing concernant le projet de construction d’une résidence séniors. « Je souhaitais que le permis de construire soit déposé avant le 1er août prochain, afin que nous puissions solliciter des subventions le plus rapidement possible » a expliqué Vincent Bergeret. « Mais pour déposer le permis de construire il fallait que nous votions l’attribution du marché. Or la commission d’appel d’offres ne s’est réunie que le 8 juillet dernier ». 


Le premier magistrat de la commune a été entendu. C’est à l’unanimité que les élus de la ville ont décidé d’attribuer le marché au groupement représenté par la GCBAT Bourgogne Franche-Comté de Montchanin pour un montant total de 3 894 999,70 € HT, à savoir 3 587 982,70 € HT pour les travaux et 307 017 € HT pour l’ingénierie. « Je suis très content de voir l’aboutissement du dossier réalisé dans la concertation au maximum. On a dépassé nos clivages politiques » a confié Vincent Bergeret « Je vous remercie beaucoup pour les Châtenoyens futurs habitants de cette résidence ».


Le projet de construction d’une résidence séniors a été adopté à l’unanimité par le Conseil municipal lors de sa séance du 17 décembre 2018. Une consultation pour un appel à candidatures a été lancée le 15 mars 2019. Trois groupements ont été retenus par la commission d’appel d’offres le 29 mars 2019. Et c’est l’offre déclarée économiquement la plus avantageuse qui a été sélectionnée par cette même commission le 8 juillet 2019. Les deux autres offres étant d’un montant de 3 983 000 € HT pour l’un et de 4 257 000 € HT pour l’autre.


Une résidence de vingt-cinq logements

La résidence séniors sera composée d’un hébergement de vingt-cinq logements de plein pied, à savoir sept T2 et dix-huit T3, d’un espace de convivialité, d’un espace permettant des activités sportives, d’une salle d’activités TV-bibliothèque, d’un local de rangement pour le mobilier et les équipements sportifs, d’un local de rangement pour l’entretien et la maintenance, d’une buanderie équipée, d’un local électrique sécurité et incendie, d’espaces extérieurs libres d’accès pour les résidents mais clos pour les visiteurs, et de circulations permettant une déambulation aisée et sécurisée des résidents. Un parking de 25 places sera réalisé, avec 15 places réservées aux résidents et 10 places destinées aux visiteurs. 
La résidence séniors sera implantée avenue Mozart sur un espace de 12 000 m2, dont 60% d’espaces verts, détaché d’un ancien terrain de football du stade Emile-Guénot. Et, comme n’a pas manqué de le rappeler Vincent Bergeret, proche du centre-ville, où sont présents tous les commerces et services, et à proximité de la salle des fêtes et de la maison de santé pluridisciplinaire.


Ouverture avant l’été 2021


Le délai global d’exécution du marché est fixé à 24 mois à compter de la date de sa notification, c’est-à-dire jusqu’en juillet 2021, mais le maire compte bien voir arriver les premiers résidents dès le printemps de cette même année.
 Sans chauvinisme aucun Pierre Grépin a affirmé « C’est indiscutablement le meilleur projet fait dans la région ». Et l’adjoint au maire chargé du patrimoine, des bâtiments communaux et de l’urbanisme sait de quoi il parle... Auparavant Marie Mercier avait souligné « C’est un projet bien réfléchi. C’est un bel exemple d’urbanité ». Le maire honoraire avait également comparé la construction de cette résidence à la création d’un nouveau quartier centré sur les personnes âgées. 


Une rue de la Liberté plus sécurisée 


Les élus châtenoyens en ont profité également pour solliciter auprès du Conseil départemental une subvention de 4 800 €, au titre de la répartition du produit des amendes de police, pour des travaux de réduction de la vitesse et de sécurisation du stationnement rue de la Liberté. Le projet consiste à créer deux chicanes avec alternance de stationnement entre la rue de Touraine et la rue du Dauphiné et entre la rue du Dauphiné et la rue de Cruzille. Les travaux, dont le montant prévisionnel est estimé à 12 000 € HT, soit 14 400 € TTC, entrent en effet dans l’un des thèmes de subventionnement retenus par le Département, à savoir l’installation de signalisation ou d’éléments de protection nécessaires à la sécurité des usagers. Il faut savoir que le projet peut être subventionné à hauteur de 40 % pour un coût de travaux plafonné à 30 000 € HT.


Le Conseil municipal a aussi décidé de demander auprès du Conseil régional une subvention de 10 611 €, dans le cadre du contrat territorial du Chalonnais 2018-2020, pour des travaux de rénovation de l’éclairage extérieur de la mairie et du cheminement piéton du perron. L’opération, dont le montant prévisible s’élève à 26 527,42 € HT, soit 31 832,91 € TTC, consiste à revoir complètement l’éclairage par une technologie LED. Rappelons que l’aide régionale peut intervenir à hauteur de 40% maximum du montant HT des travaux.


Deux marchés attribués


Enfin la lecture des décisions prises par le maire en vertu de la délégation donnée par le Conseil municipal a permis d’apprendre que lors de la réunion du 8 juillet 2019 la commission d’appel d’offres avait attribué le marché des travaux d’aménagement du quartier Berlioz, et plus précisément des rues Paul Dukas et Daniel Auber et de l’avenue Mozart, à l’entreprise Pascal Guinot Travaux Publics de Montchanin pour un montant total de 298 729,20 € HT, soit 358 475,04 € TTC. Et celui du marché des travaux de mise en œuvre et de maintenance d’un système de vidéo protection sur le territoire communal à l’entreprise Bourgogne Franche-Comté Lumière Citeos de Vignoles pour un montant de 89 997,68 € HT, soit 107 997,22 € TTC, pour la mise en œuvre et de 2 189,67 HT, soit 2 627,60 € TTC, pour la maintenance annuelle.

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche