Cinéma

Près de 300 personnes au Festival « Viens voir avec mes yeux » à Chalon

« Viens voir avec mes yeux », le premier Festival de courts-métrages organisé au quartier du Stade à Chalon, a remporté un vif succès.

Bilel Belmahdi, président de l’association Cité Créatif, préparait l’évènement depuis janvier dernier. Tout a commencé avec le Conseil des Citoyens du quartier du Stade à Chalon-sur-Saône. Bilel a présenté son projet, puis tout s’est enchainé : les prises de contacts, les demandes de subventions, l’achat d’une caméra, l’écriture de scénarios et la réalisation de courts-métrages par Bilel et d’autres Chalonnais, graines d’acteurs et de réalisateurs.

 

Et le jour J est arrivé. Un écran géant installé sur la grande pelouse du quartier du Stade, quelques bancs, un temps plutôt doux, et ce sont près de 300 personnes qui ont répondues présentes au rendez-vous vendredi 22 septembre dernier au soir pour cette première édition de « Viens voir avec mes yeux ».

 

Le premier festival de courts-métrages organisé par Cité Créatif au quartier du Stade a permis à tous, habitants du quartier et autres Chalonnais, de passer un bon moment de cinéma autour de thèmes très différents tel que l’amour, la religion ou encore le sens de la vie. Sur les cinq courts-métrages projetés, quatre sont les résultats du travail de jeunes Chalonnais, dont Amin Mze, Omar Bougnya, Madiane Hazouni, Bachar May, Bilel Belmahdi et Jean-Luc Dang. Le cinquième, de Nordine Ben Taleb, venait tout droit de Paris.

 

Pour Bilel Belmahdi, « le cinéma est une grande puissance pour faire passer des messages ». Il a « la capacité de rendre visible l’invisible ». En parlant de son association, Cité Créatif, Bilel explique que « le but n’est pas seulement de faire des films, c’est de faire participer les habitants de Chalon ». Il précise : « La dimension de ce projet est une dimension de partage, qui s’adresse d’abord aux habitants de ce quartier qui m’est cher, mais aussi aux habitants de Chalon. Avec ce projet, j’avais à cœur de démontrer qu’on peut faire changer les choses tout en faisant ce qu’on aime. Trop souvent le tableau qu’on nous peint des quartiers est teinté de noir. Je voulais inviter à ‘‘voir avec mes yeux’’. Et ce que moi j’ai pu voir à travers l’objectif de ma caméra, ce sont de forts potentiels et du talant ! » L’objectif est de « permettre aux jeunes de Chalon de rêver plus grand, de rêver autrement ! »

 

Et, à entendre les commentaires des participants autour du verre de l’amitié offert à l’issue de la projection, Bilel et ses soutiens en ont fait rêver plus d’un. Amin, un des acteurs des films, qui tournait pour la première fois, confiait qu’il aimerait bien recommencer l’expérience l’année prochaine. Ceci même si « c’est dur de jouer une autre personnalité ».

 

Au vu de l’indéniable succès de la soirée, il est effectivement à souhaiter qu’une deuxième édition du Festival puisse voir le jour.

 

M.B.

 

Partenaires du Festival « Viens voir avec mes yeux » : le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET), la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), le Grand Chalon, la Ville de Chalon-sur-Saône, les Maisons de Quartiers, le Conseil des Citoyens, les différents services de la Ville, des équipes techniques, des bénévoles et Ciné Village.

 

Cité Créatif

https://fr-fr.facebook.com/CiteCreatif/

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche